1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

« Rétrofit » : La transformation d'une vieille voiture en modèle électrique pourrait être facilitée
Boursorama avec Newsgene02/01/2020 à 16:19

« Rétrofit » : La transformation d'une vieille voiture en modèle électrique pourrait être facilitée

Les spécialistes de la transformation de voitures à moteurs thermiques en véhicules électriques espèrent prochainement pouvoir proposer l'opération dans un cadre moins contraignant. Un projet d'arrêté a en effet été soumis à Bruxelles par la France. Le texte prévoit une simplification et une généralisation des démarches, avec à la clé une démocratisation de la conversion.

La France a transmis aux autorités européennes un projet d'arrêté législatif destiné à simplifier les démarches entourant la transformation d'un véhicule thermique en modèle électrique. Bruxelles doit désormais émettre un avis sur le texte. « Nous sommes confiants, le texte est très inspiré de ceux déjà adoptés dans d'autres pays européens comme l'Italie », réagit dans Les Echos Arnaud Pigounides, fondateur de Retrofuture, une start-up spécialisée dans ce type de transformation appelée « rétrofit ».

Une action conjointe

L'arrêté est le fruit du travail commun de plusieurs entités concernées par le sujet. La direction générale de l'Énergie et du Climat (DGEC) et le groupe Utac-Ceram, spécialisé dans les transports routiers, ont participé à l'élaboration du texte. Tout comme les acteurs du secteur, réunis dans l'association AIRe dirigée par Arnaud Pigounides.

« Désormais, la plupart des véhicules immatriculés en France depuis plus de cinq ans pourront se voir dotés d'un moteur électrique et d'une batterie, voire d'un système à hydrogène, se félicite le dirigeant. Et ce sans l'accord du constructeur et en ne procédant qu'à une seule homologation pour chaque série. »

Une conversion plus accessible

Jusqu'ici, la transformation en voiture électrique nécessitait pour chaque véhicule l'approbation du constructeur et une homologation officielle. Si l'arrêté législatif entre en vigueur, le « rétrofit » sera simplifié et le processus administratif généralisé pour l'ensemble des modèles. Avec à la clé une démocratisation de l'opération, espère Arnaud Pigounides. 

Le spécialiste estime pouvoir proposer, à terme, un tarif de 12 000 ou 13 000 euros pour la conversion d'une petite voiture, contre 20 000 euros aujourd'hui. Sa société assure avoir déjà reçu environ 50 précommandes de « rétrofit ». Transition One, autre entreprise de transformation électrique, annonce de son côté un tarif de 5 000 euros toutes aides déduites pour les voitures les plus compactes. Son fondateur espère atteindre les 100 commandes en deux mois et évoque des premières livraisons d'ici septembre 2020. Au total, les professionnels prévoient la transformation de 400 à 1 000 voitures en un an, puis entre 2 000 et 4 000 chaque année par la suite.

12 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • danie649
    03 janvier10:23

    oui mansoult, l'hydrogène c'est l'avenir. Cela fait 30 ans que nous en parlons dans la famille, des chercheurs. Il y avait un mais, les pétroliers, et oui , mais aujourd'hui cela semble dans les tuyaux. Des taxis parisiens fonctionnent déjà à l'hydrogène, des particuliers que l'on peut dire fortuné car le coût est d'une voiture est fonction de la production. Si les constructeurs suivent ses véhicules deviendront accessibles.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer