1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Retraite : 4 astuces pour gérer son budget
Boursorama avec Pratique.fr07/03/2019 à 08:30

Entre la timide revalorisation des pensions de retraite en début d'année 2019, la hausse de la CSG en 2018 et la hausse du coût de la vie, parvenir à gérer au mieux son budget lorsqu'on est à la retraite relève souvent du défi. Voici 4 astuces pour y arriver.

iStock.com-Peopleimages

Renégocier et modifier assurances et abonnements

Depuis 2015 et la loi Hamon, il est dorénavant possible de changer de compagnie d'assurances passée la première année de souscription. Les contrats auto et autre habitation peuvent ainsi être négociés, renégociés même, en s'adressant à la concurrence. À la clé, des économies de l'ordre de 20 % à 30 % peuvent être réalisées. Il est également possible de mieux gérer les dépenses liées aux assurances sans pour autant devoir changer de compagnie. Pour cela, il suffit de revoir son contrat en détail et de faire la chasse aux clauses inutiles qui font pourtant grimper la note. C'est notamment le cas pour la multirisque habitation qui comprend bien souvent une assurance scolaire. Le contrat peut être modifié à l'envi, alors autant ne pas se priver de cette possibilité.  Et pour ce qui est des abonnements tels que téléphone mobile et Internet, faire jouer la concurrence permet également de faire de belles économies.

Reprendre une activité professionnelle ?

Nombre de personnes à la retraite songent sérieusement à compléter leur pension en reprenant une activité professionnelle, même à temps partiel. Si cela paraît être une excellente option du point de vue financier, la donne peut être différente en y regardant de plus près. La reprise d'une activité professionnelle engendre en effet des coûts : déplacement, carburant et frais d'entretien automobile entre autres. Il faut alors bien peser le pour et le contre pour calculer si cela est réellement rentable. Autre aspect : le montant de l'impôt peut mécaniquement augmenter, ce qui peut également remettre en cause l'intérêt de la reprise d'une activité.

Résister à la tentation du crédit supplémentaire

Avec d'un côté une perte de revenus souvent conséquente au moment de la retraite et de l'autre des mensualités de crédits qui restent à honorer -- comme pour un emprunt immobilier -, la tentation de souscrire un crédit à la consommation est grande. Et pourtant il faut savoir y résister, car cela mène presque irrémédiablement à des situations de surendettement. Mieux vaut y renoncer et entamer une procédure au tribunal d'instance afin d'obtenir un délai de grâce. De la sorte, les dettes sont gelées pour une durée de deux années, ce qui permet de redresser la barre progressivement.

Bénéficier des aides disponibles

L'aide au logement telle que l'APL -- Aide personnalisée au logement -- permet d'alléger sensiblement son budget. Pour les retraités qui ne peuvent en bénéficier, une autre aide spéciale existe : l'ALS pour Allocation de Logement Sociale. Peu de retraités songent à y avoir recours alors que ces aides sont des plus utiles pour bien gérer un budget mensuel. Se rapprocher de la CAF permet d'en savoir plus et le CCAS -- Centre communal d'action sociale -- de sa commune facilite les démarches. D'autres aides sont par ailleurs disponibles comme le Chèque énergie, dont le montant a été revalorisé et le nombre de bénéficiaires élargis ; ou encore l'APA - Allocation personnalisée d'autonomie. Pour savoir s'il est possible d'en bénéficier, l'État a mis en place un site web unique : www.mes-aides.gouv.fr

5 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • pleistoa
    12 mars21:59

    Faire les poubelles et la manche c'est pas mal non plus ! Se faire confectionner un imperméable avec des poches spéciales pour "emprunter" aux centres commerciaux....Mais bon, les moins de 40 ans sont surs de n'avoir plus rien ou presque vu qu'ils auront des parcours "méga gruyère ", des micros salaires et des micros contrats pour des maxi contraintes !

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer