Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Rénovation énergétique : coup de rabot sur MaPrimeRénov' en raison des fraudes
information fournie par Boursorama avec Newsgene16/07/2020 à 14:09

Rénovation énergétique : coup de rabot sur MaPrimeRénov' en raison des fraudes

Rénovation énergétique : coup de rabot sur MaPrimeRénov' en raison des fraudes

Chargée de distribuer MaPrimeRénov', l'Agence nationale de l’habitat (Anah) a changé ce mercredi 15 juillet les barèmes de cette aide consacrée à certains travaux d'isolation. Elle entend ainsi lutter contre la recrudescence des pratiques commerciales agressives et frauduleuses. L'aide baisse de 25 euros par m² de surface isolée pour les ménages très modestes et de 15 euros pour les ménages modestes.

L’Agence nationale de l’habitat (Anah) revoit les barèmes de MaPrimeRénov' pour lutter contre les pratiques commerciales agressives et frauduleuses liées à cette aide accordée pour certains travaux d'isolation. La prime est ainsi moins avantageuse depuis ce mercredi 15 juillet, rapporte Capital .

« Eviter les surfacturations »

Les forfaits de MaPrimeRénov’ pour les travaux d’isolation thermique par l'extérieur sont désormais de 75 euros par m² de surface isolée pour les ménages très modestes contre 100 euros auparavant. L'aide baisse de 15 euros pour les ménages modestes, en passant de 75 à 60 euros par m². Autre changement, un plafond de 100 m² de murs isolés sera appliqué à la nouvelle aide. Il s'agit pour l'Anah « d’éviter les surfacturations » .

Ce type d'aides à la rénovation sont détournées par certaines entreprises peu scrupuleuses qui n'hésitent pas à augmenter de manière injustifiée leurs devis. L'Anah avait déjà baissé les plafonds des dépenses éligibles à son programme « Habiter Mieux Agilité » en octobre 2019, rappelle Capital .

Tous les dossiers de financement déposés avant le 15 juillet ne sont pas concernés par cette baisse de l'aide MaPrimeRénov'.

2 commentaires

  • 16 juillet15:13

    Alors ne sont-ils pas capables de définir les moyens à mettre en œuvre ? Ils n'ont qu'à tester sur les bâtiments de L'État.


Annonces immobilières