1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Renégocier son assurance-emprunteur : pour qui ? Comment faire ?

Boursorama avec Pratique.fr12/10/2018 à 10:07

L'assurance-emprunteur d'un prêt immobilier représente un coût global non négligeable sur la durée totale du crédit. Il est désormais possible de la renégocier chaque année afin de bénéficier d'économies substantielles, souvent de l'ordre de plusieurs centaines d'euros par an. Qui peut renégocier son assurance-emprunteur ? Comment faire ? Nos réponses dans cet article.

Renégocier son assurance-emprunteur : pour qui ? Comment faire ? / iStock.com - skynesher

Qui peut renégocier son assurance-emprunteur ?

Le coût d'une assurance-emprunteur adossée à un crédit immobilier peut dans certains cas représenter jusqu'à 30 % du coût total de l'opération. Dans ce contexte, faire jouer la concurrence pour aller au plus offrant s'impose comme une nécessité pour bien des bénéficiaires d'un prêt immobilier. Depuis la loi Hamon datant de 2014, tous les souscripteurs d'un crédit immobilier peuvent résilier leur assurance-emprunteur s'ils estiment que son montant est trop élevé. Et ce, même si le contrat est ancien. Qui plus est, un amendement de la loi Sapin II, appelé amendement Bourquin, et datant du 1er janvier 2018, autorise désormais tout détenteur d'un crédit immobilier de renégocier chaque année, voire de résilier, son assurance-emprunteur, peu importe la durée du crédit et son niveau d'ancienneté. Ainsi entre la loi Lagarde, la loi Hamon et la loi Sapin II, tout détenteur d'un crédit immobilier sur lequel est adossée une assurance-emprunteur peut le résilier chaque année.

Des conditions à respecter

Pour changer d'assureur et bénéficier d'une meilleure offre tarifaire, une seule condition est à respecter : prévenir l'établissement prêteur au moins deux mois en avance. Aussi, le changement d'assureur doit nécessairement intervenir à la date anniversaire de l'offre de prêt, il s'agit d'une disposition légale. Par ailleurs, il faut savoir que si le nouveau prestataire en assurance-emprunteur n'apporte pas les mêmes garanties que les précédentes, l'établissement bancaire est en droit de refuser le changement. De la sorte, l'emprunteur comme l'organisme prêteur bénéficient tous deux d'une solide couverture. Mises à part ces quelques conditions à respecter, renégocier son assurance-emprunteur est une opération qui reste relativement simple à effectuer. De nombreux prestataires proposent ce service. Il suffit de faire jouer la concurrence et d'aller au plus offrant, mais en veillant bien cependant à bénéficier des mêmes conditions d'assurance : garantie décès, garantie incapacité de travail/invalidité et autre garantie perte d'emploi doivent obligatoirement être proposées dans le nouveau contrat. Seul le tarif doit être revu à la baisse, pas le niveau de couverture. Dans le détail, changer d'assureur suppose de respecter une marche à suivre précise : demander la FSI (Fiche Standardisée d'Informations) à l'actuel établissement prêteur : le document récapitule les garanties exigées ainsi qu'un exemple chiffré du coût de l'assurance faire réaliser plusieurs devis - deux ou trois idéalement - afin de comparer les différentes offres du marché à garanties équivalentes résilier le contrat jusqu'à 15 jours ouvrés avant la date anniversaire par un envoi en lettre avec accusé de réception recevoir l'acceptation de résiliation de l'ancien contrat signer le nouvel avenant au contrat

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer