Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Rachat de trimestres : comment partir à la retraite plus tôt ?
Boursorama avec Pratique.fr07/11/2018 à 08:30

Que vous soyez indépendant, fonctionnaire ou salarié du privé, vous êtes en droit de racheter les trimestres de cotisations qu'il vous manquerait pour bénéficier de votre retraite à taux plein. Seules les périodes pendant lesquelles vous n'avez pas pu cotiser peuvent être rachetées. Même si leur prix varie en fonction de plusieurs critères, dont l'âge, il convient de faire des simulations et de ne pas racheter trop tôt pour faire une opération rentable.

Rachat de trimestres : comment partir à la retraite plus tôt ? / iStock.com - bernardbodo

Quels trimestres peut-on racheter et à quel prix ?

Pour ne pas subir de décote et partir à la retraite avant 67 ans alors que vous n'avez pas cotisé assez de trimestres, vous avez la possibilité d'en racheter, dans un maximum de 12 trimestres. Vous  pouvez racheter :  Les années d'études supérieures. Celles-ci doivent avoir été effectuées dans des établissements d'enseignement supérieur, des écoles techniques supérieures, des grandes écoles et des prépas à ces écoles. Ces études doivent avoir donné lieu à un diplôme dans un État de l'Espace économique européen ou lié à la France par une convention internationale. Les années incomplètes. Vous devrez avoir validé moins de 4 trimestres durant ces années d'activité professionnelle et ce au régime général de la sécurité sociale.  Les périodes d'apprentissage.  Les périodes d'assistant(e) maternelle comprise entre 1975 et 1990.  Dans ces deux derniers cas aussi, vous ne pourrez racheter vos trimestres que si vous n'avez pas validé 4 trimestres par an.  Le coût des trimestres dépendra de l'âge auquel vous les rachetez, le montant étant plus élevé en vieillissant. Il dépendra aussi de vos revenus (les trimestres seront plus chers s'ils sont élevés) et de l'option de rachat que vous aurez choisie.

Comment et quand effectuer son rachat de trimestres ?

Pour faire un rachat de trimestres, vous devez avoir entre 20 et 66 ans au moment de votre demande. Vous pouvez alors demander à racheter vos trimestres soit au titre du taux seul, soit au titre du taux et de la durée d'assurance (ou de cotisation) prise en compte pour le calcul de votre pension.  Pour les fonctionnaires, un troisième choix est possible, celui de racheter des trimestres en fonction de la durée de cotisation mais sans toucher à la décote. Vous avez la possibilité de payer votre rachat au comptant ou par paiements échelonnés. Pour un ou deux trimestres, vous devrez payer comptant, au-delà vous pourrez payer en 1, 3 ou 5 ans. Si vous optez pour des paiements échelonnés sur une durée supérieure à 1 an, une majoration d'1 % sera appliquée.  Avant de faire un quelconque rachat, vérifiez qu'il s'agit bien du moment opportun. Si cette décision est souvent bonne pour les cadres, dont l'essentiel de la retraite est assurée par les complémentaires, elle peut ne pas être aussi rentable pour un autre salarié. N'hésitez donc pas à contacter votre caisse de retraite afin de faire une évaluation de l'opération financière qu'un rachat représenterait pour vous. 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer