Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Quelles sont les réparations à la charge du locataire ?
information fournie par Boursorama avec Pratique.fr05/12/2017 à 07:55

La loi est claire: "le locataire est obligé de prendre à sa charge l'entretien courant du logement, des équipements mentionnés au contrat et les menues réparations ainsi que l'ensemble des réparations locatives définies par le décret du 26 août 1987, sauf si elles sont occasionnées par vétusté, malfaçon, vice de construction, cas fortuit ou force majeure". Voici ce que vous devez savoir sur le sujet.

Quelles sont les réparations à la charge du locataire ? / iStock.com - vitranc

Quelles sont les réparations à la charge du locataire ? / iStock.com - vitranc

Réparations et entretien des parties intérieures du logement

De nombreuses réparations et opérations d'entretien peuvent être à votre charge dans la partie intérieure du logement que vous louez.

Plafonds, cloisons, murs

En tant que locataire, vous devez :

  • Effectuer les raccords de peintures et de tapisseries ;
  • Reboucher les éventuels trous sur les murs, sur les cloisons et les plafonds ;
  • Assurer le maintien en bon état général et en propreté des murs, plafonds et cloisons.

Sols

Le locataire doit veiller à ce que les revêtements des sols (moquettes, carrelage, lino..) soient entretenus correctement, en :

  • Cirant le parquet ;
  • Remplaçant les lattes manquantes du parquet ;
  • Posant des pièces de raccords de moquettes qui viendraient à manquer.

Plomberie

Vous devez faire en sorte que les installations de plomberie restent en bon état. Il s'agit notamment :

  • Des canalisations d'eau : remplacement des joints défectueux et des colliers ;
  • Des canalisations de gaz : entretien des siphons et des ouvertures d'aération, remplacement annuel des flexibles de raccordement ;
  • Des équipements de chauffage ;
  • Des éviers : élimination du dépôt de calcaire, remplacement des flexibles de douches usés, remplacement des joints défectueux ;
  • Des appareils sanitaires (douches, WC, bidet, baignoire) ;
  • De la fosse septique : la vidange est à la charge du locataire mais le curage revient au bailleur ou au propriétaire.

Si vous disposez d'une chaudière, vous devez supporter les frais de son entretien annuel mais uniquement si le contrat de location le stipule. Sinon, c'est à votre bailleur de l'assurer.

Installations électriques

Vous êtes tenu d'entretenir et de réparer certaines parties des installations électriques dont vous avez la jouissance :

  • Les interrupteurs ;
  • Les prises de courant ;
  • Les ampoules ;
  • Les tubes lumineux, les néons ;
  • Les baguettes de protection des fils et câbles électriques.

Equipements ménagers

Dans le cas d'une location en meublé notamment, vous devrez vous charger d'effectuer ou de faire effectuer de menues réparations pour principalement :

  • La machine à laver ;
  • Le réfrigérateur ;
  • Le sèche-linge ;
  • La hotte aspirante de la cuisine ;
  • L'antenne TV ;
  • La cheminée (ramonage).

Réparations et entretien des parties extérieures du logement

Concernant les parties extérieures inclues au contrat de location, vous avez l'obligation d'assurer l'entretien et d'effectuer ou de faire réaliser les menues réparations de nombreux éléments.

Portes, fenêtres, vitrages

Les mécanismes de fermeture et d'ouverture des portes et fenêtres doivent rester en bon état de fonctionnement. Une opération qui est à votre charge. Vous devez assurer :

  • Le graissage des charnières et des gonds ;
  • La réparation des pièces de serrures telles que les verrous ;
  • Le remplacement éventuel des poignées de portes, des gonds et mécanismes de fermeture.
  • Le graissage des verrous et des éléments des serrures ;
  • Le remplacement des clés perdues ou usitées ;
  • Le graissage des mécanismes des stores et volets roulants ;
  • Le remplacement si nécessaire des lames des stores manquantes.
  • Pour les vitrages, le locataire doit :
  • Assurer la réfection des mastics d'étanchéité ;
  • Remplacer les vitres cassées.

Jardin privatif

Dans le cas où vous bénéficiez d'un jardin privatif, quelques opérations sont de votre responsabilité :

  • Tonte de la pelouse ;
  • Entretien des allées : nettoyage, désherbage... ;
  • Taille et arrosage des massifs ;
  • Nettoyage des bassins et piscines.

Notez toutefois que le propriétaire doit s'assurer qu'aucune branche d'arbre n'empiète sur la propriété du voisin.

Portail et grilles

Les grilles et les portails devront être :

  • Graissés ;
  • Maintenus en bon état de propreté.

Gouttières

Les gouttières et conduits de descentes d'eaux pluviales doivent être entretenus, dégorgés par le locataire lui-même. Vous devez donc veiller à ce qu'ils ne soient pas bouchés.

Bon à savoir

De manière générale, vous êtes tenu d'effectuer les opérations d'entretien courant et de réaliser les "menues" réparations. Ce qui implique que vous n'êtes pas obligé de réaliser les réparations :

  • Lorsqu'il s'agit d'un vice de construction, d'une malfaçon ;
  • Lorsqu'il s'agit d'une usure normale (par ex : les murs ont jauni après dix années de location) ;
  • En cas de force majeure : tempête, inondations...

6 commentaires

  • 05 décembre15:24

    apres 10 ans le max à la charge du proprietaire vetusté evidente oblige


Annonces immobilières