Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

«Protéger nos actifs de l’inflation» : nos conseil à Nicolas et Céline
information fournie par Le Revenu21/05/2022 à 07:55

Nos conseils aux abonnés du Revenu. (© Shutterstock)

Nos conseils aux abonnés du Revenu. (© Shutterstock)

Parents de trois enfants mineurs, il serait pertinent pour Nicolas et Céline d'investir dans le pierre, d'optimiser leurs placements financiers et d'améliorer la protection de la famille.

Nicolas, Céline et leurs trois enfants revendiquent aller à la messe chaque dimanche. Les deux aînés, Thomas et Arnaud, sont enfants de cœur. Leur sœur, Anne, est servante de l’assemblée. Elle accueille les fidèles à l’entrée de l’église et participe à la quête.

La foi catholique et ses valeurs de charité, de respect des autres, sont au cœur de la vie de la famille. Responsable des ressources humaines dans un grand groupe agroalimentaire pendant dix ans, Nicolas a démissionné après une grosse restructuration. «Je ne suis pas fait pour licencier», dit-il sobrement. Il s’est reconverti dans la formation. Médecin salarié dans un centre médical à vocation sociale, sa femme travaille les lundis, mardis, jeudis et vendredis. Le mercredi est consacré aux enfants.

En charge des finances au sein du couple, Nicolas a contacté Le Revenu pour qu’on l’aide à optimiser ses placements. Le contexte actuel l’inquiète. Le conflit ukrainien, bien sûr, mais aussi l’inflation.

Ce qu’il souhaite : développer son épargne pour, le moment venu, financer les études des enfants et les aider à s’installer dans la vie. «Mes parents nous ont donné un coup de main pour acheter l’appartement. Il me semble normal de faire de même pour Thomas, Arnaud et Anne.» Pour lui apporter des réponses personnalisées à ses préoccupations patrimoniales, nous avons analysé ses revenus, dépenses, actifs et

Lire la suite sur LeRevenu.com

3 commentaires

  • 23 mai07:25

    ils partent du principe que il y aura inflation des salaires... et cela est moins surde plus avec une hausse des taux l'effet levier jouera dans le mauvais sense....


Annonces immobilières