1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

NOUS, antigaspi ; ou la consommation vertueuse...
Boursorama avec Pratique.fr26/03/2020 à 08:30

Des tomates pas très rondes, des concombres un peu tordus, des yaourts proches de leurs dates de péremption, des produits neufs mais avec un emballage légèrement endommagé... Ce sont autant d'articles proposés par les supermarchés NOUS, anti gaspi, en moyenne 30% moins chers que leurs homologues répondant à tous les standards de beauté et de DLC ! Et les consommateurs leur font honneur. Les supermarchés NOUS, antigaspi se multiplient ; et avec eux souffle un vent de consommation vertueuse...

iStock-Svetlana-Cherruty

NOUS, anti gaspi : une petite idée qui devient grande

Si les deux fondateurs, Vincent Justin et Charles Lottmann sont parisiens, ils ont choisi la Bretagne pour expérimenter leur concept il y a moins de deux ans. Cette idée, elle est on ne peut plus simple ! Ouvrir des épiceries dont les rayons sont remplis de produits dont la grande distribution ne veut pas, parce qu'ils ne sont pas « présentables ». Bien que parfaitement consommables, ces produits légèrement abimés ou hors gabarit sont exclus des circuits de distribution traditionnels et condamnés aux bennes à ordures. Les deux jeunes entrepreneurs les récupèrent donc, et les mettent en vente à un prix en moyenne 30% inférieur à leur valeur. C'est ainsi que la première épicerie anti gaspi voyait le jour à Melesse, près de Rennes, en mai 2018. Depuis, tout s'est accéléré : à peine quelques mois plus tard, en novembre un deuxième magasin faisait son apparition à Saint-Jouan-des-Guérets, près de Saint-Malo. Ensuite, ce fut Rennes, Cherbourg, Laval... Et Paris depuis l'automne dernier ! Ce sixième magasin ouvert dans le 19ème arrondissement de Paris a même obtenu le soutien de la mairie de Paris. Le concept fait donc l'objet d'un consensus fort, tant au niveau des consommateurs que des politiques. Les créateurs envisagent donc de continuer à s'étendre : "Notre objectif serait d'ouvrir, d'ici 2021, une vingtaine d'épiceries. Nous continuerons de nous développer en Bretagne, et nous voulons ensuite nous développer dans d'autres régions comme les Pays de la Loire, l'Aquitaine, etc.", assurent-ils.

Un mode de consommation dans l'air du temps

Les deux Parisiens expliquent leur choix de première implantation ainsi ... « La Bretagne est une région riche en productions agroalimentaires et nous voulions être au plus près des producteurs. Et puis notre concept correspond bien, il nous semble, aux valeurs des Bretons. ». Pour ce qui est du magasin parisien, situé aux pieds de logements sociaux mais malgré tout, dans un quartier qualifié de « bobo » car à deux pas de la « campagne à Paris », Vincent explique : « Ce sont nos deux cibles : les gens qui viennent pour le prix et/ou dans le souci de consommer de manière plus responsable ». Alors les consommateurs qui optent pour ces épiceries répondent-ils à une logique financière ou éco responsable ? Peu importe ! Le concept séduit et répond aussi aux préoccupations gouvernementales qui visent à réduire le gaspillage alimentaire. L'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME) estime ainsi à 10 millions de tonnes la nourriture jetée chaque année en France, soit l'équivalent de 150 kg par habitant. NOUS, anti gaspi estime que chacune de ses épiceries permet, chaque mois, d'éviter un gaspillage d'environ 30 à 40 tonnes de produits, et de redistribuer 50 000 repas.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer