Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Les salaires de 381 000 fonctionnaires vont augmenter pour atteindre le Smic dès le 1er avril
information fournie par Boursorama avec Newsgene16/03/2021 à 16:25

Certains agents de catégorie C étaient passés sous le Smic après des revalorisations. (Illustration) (jojooff / Pixabay)

Certains agents de catégorie C étaient passés sous le Smic après des revalorisations. (Illustration) (jojooff / Pixabay)

Les agents de la fonction publique touchant les plus bas salaires vont bénéficier d'une revalorisation salariale. Elle entrera en vigueur pour 381 000 agents de la fonction publique hospitalière, territoriale et d’État. Cette hausse évitera que certains agents perçoivent une rémunération inférieure au Smic, sans passer par des indemnités compensatrices.

Près de 381 000 agents de la fonction publique vont voir leurs salaires augmenter à compter du 1er avril. L'annonce a été faite par Amélie de Montchalin, la ministre de la Transformation et de la Fonction publiques lors d'une réunion lundi 15 mars avec les partenaires sociaux. Cette revalorisation salariale va profiter aux plus faibles rémunérations, précise Capital.

4,69 à 9,38 € bruts mensuels

Sont concernés les agents de la fonction publique hospitalière, territoriale et d’État. « Cette mesure vise à garantir à tous les agents publics de ne plus percevoir un salaire inférieur au Smic », a commenté Luc Farré, le secrétaire général de l’Unsa Fonction publique.

Si les fonctionnaires ne peuvent gagner moins que le minimum légal, fixé à 1 554,58 € brut mensuels, la revalorisation annuelle des salaires a fait passer certains agents de catégorie C sous ce seuil. Une indemnité compensatrice était jusqu'ici versée pour pallier ce problème mais elle était jugée insuffisante.

Les personnes ayant les salaires les plus bas vont ainsi gagner un à deux points d'indice, soit 4,69 € à 9,38 € bruts par mois. Cela représente entre 56,28 € et 112,56 € bruts par an. La mesure sera appliquée jusqu'à la fin de l'année 2021 avant qu'une nouvelle solution ne soit trouvée.

29 commentaires

  • 21 mars22:53

    Hé, oui, le Stalinien sévit. Je confirme que depuis 2005, sous Jospin, la CNAV est siphonné pour combler les déficits des retraites des 10 RS, et des fonctionnaires, mais chut.....


Annonces immobilières