Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les meilleures universités au monde

Boursorama avec Pratique.fr05/09/2016 à 13:05

Harvard, Cambridge, Stanford… Les grandes universités font rêver les étudiants du monde entier et les places y sont chères. Découvrez qui figure dans le palmarès 2016 selon les trois principaux classements internationaux.

Etudier à l'international pour s'insérer sur le marché de l'emploi mondial

Harvard domine le classement de Shanghai depuis 2003

Depuis sa création en 2003, le classement de Shanghai élit chaque année Harvard meilleure université au monde. Ce classement prend en compte le nombre de médailles Fields et de prix Nobel obtenus par les chercheurs et anciens élèves de l’université, ainsi que le nombre de chercheurs les plus cités dans leurs disciplines et le nombre d’articles publiés. Harvard fait partie de l’Ivy League, un groupe de huit universités de la côte est des États-Unis, parmi les plus anciennes et prestigieuses du pays. Stanford, Berkeley, Cambridge, MIT, les meilleures universités sont toutes américaines. La Suisse et le Japon arrivent à se classer en 19ème et 20ème places. L’université de Toronto se classe en 27ème place, l’université Pierre et Marie Curie arrive « seulement » en 39ème position.

Le MIT, grand gagnant du classement mondial QS

Quacquarelli Symonds (QS) est une entreprise britannique spécialisée dans le conseil et l’information sur les études et les carrières. En 2016, le Massachussetts Institute of Technology (MIT) arrive en première place pour la quatrième année consécutive avec une note de 100/100. Ce classement a le mérite de prendre en compte les avis de la communauté universitaire. 20% de la note est en effet octroyée en fonction des avis récoltés auprès d’universitaires du monde entier. Le reste de la note est établi sur la base de critères objectifs comme le nombre de publications, la réputation de l’université auprès des employeurs ou encore le nombre d’étudiants étrangers qu’elle accueille. Ce classement est donc moins académique que le classement Shanghai.

Le California Institute of Technology, en tête du classement du Times

Le Times Higher Education est une publication mensuelle qui édite un classement mondial des universités depuis 2010. Un tiers de la note est calculé en fonction du nombre de publications et de citations, et un autre tiers dépend de la réputation de l’université dans l’univers académique. Le California Institute of Technology est classée en tête de liste pour la cinquième année consécutive.

Comprendre les classements

On remarque que les classements placent généralement les mêmes universités américaines en haut du podium. Nos universités françaises sont-elles vraiment moins performantes ? L’hégémonie anglo-saxonne peut s’expliquer de plusieurs autres façons. Tout d’abord, la langue anglaise domine le secteur de la presse scientifique et de la recherche, favorisant ainsi les universités américaines et anglaises. Ensuite, les domaines des sciences humaines sont sous-évalués, car les publications et citations dans ce secteur apparaissent généralement dans des livres, et non des revues. Or, les livres ne sont pas pris en compte pour le classement.

Trucs et astuces

Très formatés, ces classements mondiaux doivent être consultés à titre indicatif. Pour choisir une université vraiment adaptée à votre spécialité et votre parcours, consultez attentivement les brochures et prenez le temps de participer aux portes ouvertes afin de rencontrer professeurs et anciens étudiants.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.