Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Les hommes épargnent plus depuis le confinement
information fournie par Boursorama avec Pratique.fr20/08/2020 à 08:30

Le confinement aura eu une influence sans précédent sur l'épargne. Privés de sorties et d'achat en dehors des biens de première nécessité, les Français ont mis de côté 55 milliards d'euros. Une étude portée par Altaprofits montre qu'hommes et femmes ne sont pas égaux non plus sur ce point. Les hommes auraient en effet été plus nombreux (58%) à épargner.

iStock-Tero Vesalainen

iStock-Tero Vesalainen

Quels supports d'épargne ?

Une majorité des épargnants n'a pas pris la peine de placer cet argent ; il est donc resté sur leur compte courant. Pour ce qui est des supports d'épargne, les plus traditionnels ont gardé l'avantage, soit les livrets A et LDDS avec +60% par rapport à 2019, mais aussi l'assurance vie, placement préféré des Français. Cette fidélité aux moyens traditionnels d'épargner s'explique peut-être par l'attentisme des personnes qui déclarent à 76% dans la même étude, ne pas savoir quoi faire de cet argent, les femmes étant les plus indécises. Certains ont tout de même profiter du confinement pour "boursicoter". Ce sont en majorité des hommes et l’investissent boursier a connu un bon de 10% pendant la période.

Epargner pour quoi faire ?

Si la grande majorité des personnes interrogées n'ont pas encore d'avis sur la question, les autres ont fait leur choix : plaisir ou prudence. Ceux qui préfèrent dépenser leur argent en vacances, loisirs et achats divers sont en majorité des hommes. Les femmes quant à elles, sont plus nombreuses à souhaiter placer cet argent à long terme.

Relancer l'économie

Cette épargne est bien sûr un bas de laine essentiel pour la relance de l'économie, par le biais de la consommation. Pour que les français dépensent, il faut qu'ils soient en confiance. C'est là l'enjeu du plan de relance du gouvernement, qui doit rassurer et conforter les ménages. Pourtant, la rentrée s'annonce teintée de contraintes liées à la crise sanitaire, et ces contraintes pourraient bien retarder quelques dépenses des épargnants.

4 commentaires

  • 20 août11:51

    "Pour que les français dépensent, il faut qu'ils soient en confiance. C'est là l'enjeu du plan de relance du gouvernement, qui doit rassurer et conforter les ménages. "!!! C'est certain qu'en mettant de plus en plus de contraintes (masques en permanence) et en me répétant chaque jour que l'épidémie progresse que cela me rassure. Personnellement j'ai stoppé toute consommation non indispensable à ma survie (alimentation te boissons)


Annonces immobilières