Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les Français se ruent sur les jouets et des pénuries se profilent déjà pour Noël
Le Figaro07/10/2020 à 15:39

Les professionnels anticipent déjà des ruptures de stocks de jouets plus tôt que les années précédentes. (Crédits photo : Unsplash - Sandy Millar )

Les professionnels anticipent déjà des ruptures de stocks de jouets plus tôt que les années précédentes. (Crédits photo : Unsplash - Sandy Millar )

Les professionnels anticipent des ruptures de stocks de jouets plus tôt que les années précédentes.

Le catalogue des jouets de Noël est arrivé ! Si l'événement paraît encore éloigné, les professionnels anticipent déjà des ruptures de stocks de jouets plus tôt que les années précédentes.

« Après un pic d'activité en septembre, on s'attend à un surcroît de consommation en octobre », indique Franck Mathais, porte-parole de JouéClub, première enseigne de vente de jouets en France. De fait, alors que les ventes de jouets s'étaient en toute logique effondrées durant les mois de confinement avec un recul de 32% sur les 8 semaines, selon les chiffres du cabinet NPD, le marché se redresse depuis la réouverture des magasins. « À mi-août, plus de 80% des ventes perdues pendant le confinement ont ainsi été récupérées et le marché enregistre une croissance très forte de 15% depuis le 11 mai par rapport à 2019. Au total, le marché français des jeux et jouets n'affiche qu'un léger recul de -1% depuis le début de l'année », constate une étude de NPD. À la rentrée, le marché du jouet a également connu un regain d'activité avec des ventes en progression. « Il y a quelques achats en prévision de Noël mais cela reste marginal, il est encore tôt. Selon nous, ces ventes supplémentaires s'expliquent avant tout parce que les grands-parents offrent plus de jouets à leurs petits-enfants qu'ils voient moins souvent en raison de la crise sanitaire », estime Franck Mathais.

Toutefois le spécialiste s'attend à une modification des comportements des consommateurs qui devraient se rendre en magasins plus tôt cette année, en raison de la crainte d'un nouveau confinement ou pour éviter les cohues en boutiques. « On est prêt pour Noël !» assure le porte-parole de JouéClub. « Nous faisons tout pour que les parents se rendent le plus tôt possible en magasin et ainsi éviter les fortes affluences en magasin à l'approche du jour J », précise ce dernier. « Les catalogues sont distribués ce mercredi, nos réserves sont pleines et nous avons commencé la campagne de recrutement temporaire de 1000 personnes pour les fêtes de fin d'année ». Dans ce contexte, alors que les ruptures de stocks apparaissent habituellement au milieu du mois de décembre, elles pourraient intervenir dès le mois de novembre cette année.

Plus de jouets d'occasion au pied du sapin ?

Des pénuries sur certains produits sont déjà à déplorer. De fait, la production des jouets qui seront au pied du sapin se décide très en amont avec les commandes des magasins qui interviennent en février / mars pour une production en juin. Une poupée est déjà victime de son succès : le modèle Barbie Color Reveal de Mattel est déjà introuvable en magasin et son prix s'est envolé sur Amazon. D'autres produits pourraient également venir à manquer en rayon. « Certains fabricants et des distributeurs ont pu faire preuve de prudence au plus fort de la crise sanitaire. Il y a des ruptures de stocks chez certains fabricants », concède le spécialiste Franck Mathais.

Mais pas de panique : si les jouets convoités sont introuvables en magasin au moment des fêtes, il n'y aura pas de pénurie de jouets d'occasion. En effet, les jouets sont utilisés 8 mois alors que leur durée de vie est de 15 à 20 ans en moyenne. La filière des jouets d'occasion et recyclés ne cesse par ailleurs de se développer. Outre les petits magasins indépendants et des associations comme Rejoué, les grands enseignes se mettent également à la page de la seconde main. De nombreux jouets reconditionnés pourraient ainsi être déposés au pied du sapin !

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer