Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le PTZ en 2019 : il est maintenu
Boursorama avec Pratique.fr10/02/2019 à 08:30

Le PTZ -- Prêt à Taux Zéro -- est une aide de l'État accordée sous conditions aux primo-accédants. En ce début d'année 2019, les bénéficiaires potentiels du dispositif étaient dans l'expectative quant à sa possible reconduction. C'est désormais chose faite : le PTZ est bel et bien maintenu pour cette année.

iStock.com-asbe

iStock.com-asbe

Le PTZ dans le neuf et dans l'ancien en 2019

Le PTZ est un prêt aidé par l'État qui permet aux primo-accédants de financer une partie de l'acquisition d'un bien dans le neuf ou dans l'ancien. Chaque année, la question est de savoir si le dispositif est reconduit, et s'il l'est dans les mêmes conditions d'attribution. Les établissements bancaires reçoivent une compensation de l'État afin de les accompagner dans la distribution du PTZ qui est de fait sans intérêt tout en offrant une possibilité de différé de remboursement. Les banques ont ainsi mis de côté les dossiers déposés fin 2018 en attendant la publication d'un décret. Un décret qui a été publié fin décembre 2018 et qui confirme le maintien du dispositif. Bonne nouvelle pour les primo-accédants : le PTZ est reconduit dans les mêmes conditions et selon les mêmes barèmes qu'en 2018.

Quelques détails sont néanmoins à connaître.

Le montant du PTZ pour une opération dans le neuf ne peut excéder 20 % du montant total de l'achat dans les zones les moins tendues et à 40 % dans les zones les plus tendues. Pour le PTZ dans l'ancien avec travaux, les zones B2 et C continuent de faire partie du dispositif. Les zones urbaines A bis, A et B1 demeurent exclues comme elles l'étaient déjà en 2018.   À noter : les zones B2 sont les zones périurbaines, les zones C sont quant à elles les zones dites rurales. Pour connaître la zone de chaque commune, l'État a mis en place une plateforme web dédiée : https://www.service-public.fr/simulateur/calcul/zonage-abc

Près de 90 000 PTZ pour 2019

Les dossiers de PTZ pour cette année 2019 devraient selon les projections être en légère baisse en comparaison avec 2018 pour s'établir à 88 200 dossiers, dont 21 000 dans l'ancien avec travaux. Un chiffre en recul de 25 % en comparaison avec 2018 (93 000 dossiers) et 2017 (123 000). Mais est-ce que le dispositif sera reconduit pour les années à venir ? Est-ce que 2019 sera la dernière année du PTZ ? Rien n'est encore décidé, mais les dernières discussions qui se sont tenues sur le sujet à l'Assemblée nationale peuvent le laisser penser. Car avec un coût total estimé de 1,3 milliard d'euros pour l'année à venir, l'État pourrait bien chercher à réduire la voilure. Pourtant, ce prêt aidé se montrera de plus en plus nécessaire pour bien des Français qui devront à terme faire face à une remontée inéluctable des taux d'intérêts sur fond de prix immobilier en hausse. Pour cette année 2019, le PTZ est donc maintenu, dans les mêmes conditions et selon les mêmes barèmes que l'année précédente. Il se pourrait toutefois que le dispositif soit grandement remanié, voire supprimé pour les années à venir.

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • heimdal
    10 février11:03

    Encore un fardeau pour les imposables

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer