Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Impôts sur le revenu : la voiture électrique enfin prise en compte dans le barème kilométrique
Boursorama avec Newsgene23/02/2021 à 15:29

Les indemnités kilométriques des modèles électriques font pour la première fois l'objet d'un traitement spécifique. (Pixabay / GoranH)

Les indemnités kilométriques des modèles électriques font pour la première fois l'objet d'un traitement spécifique. (Pixabay / GoranH)

Pour la première fois, les propriétaires d'un véhicule électrique disposent en 2021 d'un barème spécifique pour calculer le montant de l'indemnité kilométrique accordée dans le cadre de l'imposition sur le revenu. L'arrêté officiel paru ce mois-ci prévoit en effet une majoration de 20 % réservée aux voitures non-thermiques. L'objectif est d'encourager la transition vers ce type d'automobile.

Les autorités fiscales ont accédé aux demandes des propriétaires de véhicules électriques qui déploraient l'absence de prise en compte des spécificités de leur voiture dans le calcul des indemnités kilométriques. Dans l'arrêté du 15 février publié quatre jours plus tard dans le Journal Officiel, les indemnités kilométriques des modèles électriques disponibles dans le cadre de l'impôt sur le revenu font pour la première fois l'objet d'un traitement spécifique.

Un investissement initial supérieur

Jusqu'ici, le « barème forfaitaire permettant l'évaluation des frais de déplacement relatifs à l'utilisation d'un véhicule par les bénéficiaires de traitements et salaires optant pour le régime des frais réels déductibles » ne proposait aucune distinction entre les voitures thermiques et électriques. Les propriétaires de ces dernières avaient pourtant dépensé une somme plus importante au moment de l'achat de leur véhicule.

Dans la version 2021 des modalités de calcul des indemnités kilométriques, le gouvernement a appliqué une majoration de 20 % aux compensations financières accordées aux conducteurs de modèles électriques. Comme c'était le cas les autres années et pour les voitures à moteur à essence, le montant dépend de la puissance administrative développée par la voiture, du nombre de kilomètres parcourus et de la tranche dans laquelle s'inscrit cette distance cumulée.

Un changement réservé aux modèles électriques

Le barème concernant les véhicules thermiques est quant à lui demeuré inchangé par rapport à l'édition précédente, note le site spécialisé Flottes Automobiles. Les modifications instaurées pour les modèles électriques « s'applique[nt] à compter de l'imposition des revenus de l'année 2020 », précise l'arrêté. Celui-ci a été rédigé par le ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance et le ministre délégué auprès du ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance, chargé des comptes publics.

La décision de l'Etat de proposer un barème spécifique aux modèles électriques est intervenue après que la Convention citoyenne pour le climat a suggéré des mesures fiscales incitant à l'achat et à l'utilisation de voitures de ce type. A terme, « un barème unique, indépendant de la puissance fiscale des véhicules », pourrait être adopté, a également fait savoir le ministère de la transition écologique.   

5 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • mirnan
    23 février16:20

    M206, bravo. Jamais entendu un truc comme ça: "compris donc pour celui qui se fait rembourser ses frais kilométriques par son employeur ". Si ton employeur te rembourse tes frais kilométriques, tu ne peux plus les déduire de tes impôts. Maintenant, tu sais pourquoi les Impôts lisent les réseaux sociaux. Tous les saint.plets se dévoilent

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer