Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Immobilier : quels sont les besoins exprimés par les Français ?
information fournie par Mingzi08/09/2021 à 09:25

Désormais, plus de la moitié des acquéreurs recherchent une maison avec un espace extérieur (Crédit photo: Fotolia)

Désormais, plus de la moitié des acquéreurs recherchent une maison avec un espace extérieur (Crédit photo: Fotolia)

Le site SeLoger, auditionné par le gouvernement dans le cadre du grand débat « Habiter la France de demain », dévoile les besoins exprimés par plus de 3.000 acquéreurs potentiels qui ont passé le pas et pris rendez-vous avec un agent immobilier dans le cadre de leurs recherches.

Le gouvernement a lancé un grand débat dans le cadre de son programme de réflexion « Habiter la France de demain ». Le site SeLoger, qui a été auditionné dans ce cadre, décrypte les attentes des Français en matière d'immobilier et dévoile les besoins exprimés par plus de 3.000 acquéreurs potentiels qui ont passé le pas et pris rendez-vous avec un agent immobilier dans le cadre de leurs recherches.

Plus d'un acheteur sur deux recherche une maison avec un espace extérieur

Les confinements successifs ont profondément marqué le marché de l'immobilier : désormais, plus de la moitié des acquéreurs recherchent une maison avec un espace extérieur, selon une étude réalisée par Opinionway pour SeLoger. Et ceux qui ne peuvent prétendre à l'achat d'une maison avec jardin, se tournent vers les appartements avec un balcon ou une terrasse.

« Les maisons sont particulièrement prisées par les 35-49 ans et les foyers concernés par le télétravail. C'est également davantage le cas des Franciliens qui cherchent une nouvelle résidence principale pour quitter l'Île-de-France. La recherche de maison concerne 70 % d'entre eux », indique Caroline de Gantès, Country Manager Director de SeLoger.

Une tendance confirmée par le marché qui voit, pour la première fois, le prix des maisons individuelles augmenter plus fortement que celui des appartements.

Les recherches en zone rurale ont été multipliées par 4

Autre mouvement de fonds : les ménages sont prêts à s'installer dans des villes moyennes comme Angers, le Mans, Laval ou encore de Libourne, où les prix sont plus abordables et où la qualité de vie est bonne. Selon les données de SeLoger, un tiers des acheteurs recherche ainsi un bien dans une ville de moins de 20.000 habitants (c'est trois fois plus qu'il y a un an), et un sur cinq en zone rurale (soit quatre fois plus qu'il y a un an).

Selon le sociologue Jean Viard, « aujourd'hui, les ménages, qui quittent les grandes métropoles, ont entre 30 et 45 ans, conservent leur emploi et veulent que leurs enfants fassent de bonnes études. Ils s'installent donc le long du réseau SNCF pour être à 1 heure d'une métropole et portent une attention particulière à la connexion internet de leur logement ».

Les acheteurs veulent une pièce en plus pour télétravailler

La crise sanitaire a permis de démocratiser le télétravail et de le pérenniser. Les Français s'organisent et cherchent une pièce en plus pour y installer leur espace de travail. Au point que 81 % d'entre eux sont prêts à effectuer des travaux dans leur logement.

Les Français ont les moyens de leurs ambitions

Les acheteurs et les vendeurs ont confiance en leur capacité à mener leur projet immobilier à bien, même si les prix immobiliers augmentent parfois localement. En effet, 24 % des acquéreurs et 21 % des vendeurs estiment que leur pouvoir d'achat va s'améliorer d'ici la fin de l'année et 53 % des acquéreurs et 56 % des vendeurs misent sur une stabilité. Il s'agit du plus haut niveau jamais enregistré depuis le début de la crise sanitaire (respectivement 11 % et 8 % en avril 2020).

0 commentaire

Annonces immobilières