Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Immobilier, prêts à taux zéro "recentrés" et fin de la niche Pinel : Bruno Le Maire veut serrer la vis
information fournie par Boursorama avec Media Services02/06/2023 à 14:29

En pleine crise du logement, avec une production de logements neufs qui s'effondre, le secteur attend avec impatience des annonces, lundi, de mesures issues des consultations du Conseil national de la refondation (CNR) dédié au logement.

Bruno Le Maire, le 24 mai 2023, à Paris ( AFP / LUDOVIC MARIN )

Bruno Le Maire, le 24 mai 2023, à Paris ( AFP / LUDOVIC MARIN )

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a souhaité jeudi 1er juin recentrer le prêt à taux zéro (PTZ) d'aide à l'acquisition d'un logement sur les opérations respectueuses de l'environnement, tout en émettant des réserves sur une prolongation de la niche fiscale Pinel.

"Sur le prêt à taux zéro, je souhaite que nous le recentrions sur les opérations les plus respectueuses de l'environnement, pour que nous ayons un prêt à taux zéro vert" , a dit Bruno Le Maire dans un message vidéo diffusé en ouverture du congrès de la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI) à Montrouge (Hauts-de-Seine). "Ça suppose des discussions techniques avec nous, nous devons aussi les approfondir sur le sujet du Pinel, qui, à mes yeux, n'a pas fait la preuve de son efficacité au cours des mois passés", a ajouté le ministre.

La niche fiscale Pinel, réduction d'impôt destinée aux particuliers investissant dans un logement neuf dans le but de le louer, va prendre fin le 31 décembre 2023. Conçue par l'ex-ministre Sylvia Pinel (2014-2016), elle a progressivement été resserrée avec des critères supplémentaires (réservé à l'habitat collectif, aux zones tendues...). Depuis janvier, elle est moins incitative et laisse place à un nouveau dispositif dit Pinel+' aux critères plus exigeants, ce qui, pour des promoteurs, l'a vidé de sa substance.

Discorde au gouvernement?

Le PTZ, lui, permet d'aider les particuliers à acheter, sous conditions de ressources, leur résidence principale, notamment dans l'habitat neuf ou récent. Visant à favoriser l'accession à la propriété et à soutenir la construction de logements, il doit aussi prendre fin le 31 décembre 2023. Mais jeudi, le ministre délégué à la Ville et au Logement Olivier Klein s'est dit favorable à le prolonger au-delà. "Le PTZ, ça permet de construire un parcours résidentiel, notamment aux primo-accédants et aux jeunes. Donc oui, moi, je crois que c'est une bonne solution", a-t-il dit sur France Inter.

11 commentaires

  • 05 juin14:01

    40 ans de lois socialistes anti propriétaires = fin de partie.

    Débrouillez-vous sans moi. Plus un kopek dans l'immo français.