Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Immobilier : où trouve-t-on le plus de passoires thermiques en France ?
information fournie par Boursorama avec Newsgene01/07/2022 à 16:21

Les régions situées tout en bas de ce classement se trouve en majorité à l'est de la France, où les hivers sont plus rudes. (illustration) (Pixabay / OpenClipart-Vectors)

Les régions situées tout en bas de ce classement se trouve en majorité à l'est de la France, où les hivers sont plus rudes. (illustration) (Pixabay / OpenClipart-Vectors)

Les passoires énergétiques ne sont pas réparties uniformément sur le territoire français. On en trouve davantage dans certaines régions, avec la Bourgogne Franche-Comté en tête de ce triste classement. À l'inverse, les logements sont moins énergivores dans la moitié sud du pays, selon une récente étude.

En matière de passoires énergétiques, toutes les régions ne sont pas égales. Alors que le nouveau diagnostic de performance énergétique (DPE) a fêté son premier anniversaire vendredi 1er juillet, la plateforme spécialisée Heero a mené une enquête sur le nombre de passoires énergétiques en France et leur répartition, rapporte BFMTV .

Un parc immobilier plus ancien

Résultat : la Bourgogne Franche-Comté est la région française où l'on trouve le plus de logements classés F ou G. 17 % des logements du parc de cette région sont concernés par ces deux étiquettes. Les régions Centre-Val-de-Loire, Normandie et Grand Est suivent dans le classement, avec environ 15 % de logements énergivores chacune.

Ces résultats s'expliquent en partie par le climat : dans ces régions, l'hiver est plus froid et rude qu'ailleurs. De plus, il s'agit de régions où l'on construit moins, le parc est donc constitué de logements anciens et pas forcément aux normes. Enfin, les revenus des ménages y sont plus faibles, il y a donc moins de (coûteux) travaux engagés pour la rénovation énergétique.

De meilleurs scores dans le Sud

À l'inverse, les régions accueillant le moins de passoires thermiques se trouvent dans la moitié sud du pays. En PACA, Occitanie et Nouvelle Aquitaine, moins de 7 % des logements sont classés F ou G au DPE. Si le climat est aussi un facteur là-bas, on note également un pouvoir d'achat plus important et davantage de constructions neuves, pointe BFMTV .

On trouve dans ces mêmes régions la plus grande proportion de logements étiquetés A ou B au DPE. L'Ile-de-France se classe aussi très bien, grâce à grand nombre de logements neufs et peu de maisons. Ces constructions sont en effet plus énergivores que les appartements : 26 à 47 % des maisons sont des passoires thermiques contre seulement 23 à 38 % des appartements. Malgré un parc important de maisons, la Bretagne, les Pays de la Loire et la Nouvelle Aquitaine sont cela dit bien classées, grâce à un plus grand nombre de maisons neuves ou mieux entretenues.

12 commentaires

  • 02 juillet11:37

    Le DPE et son renforcement ont été une très bonne chose ! De toute façon d'ici 2 ans les logements classés en F et G seront interdit à la location ! Pour la vente d'un bien, l'audit énergétique est obligatoire !


Annonces immobilières