Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Fraude aux allocations familiales : des équipes d'agents « hyper-spécialisés » seront créées en 2021
information fournie par Boursorama avec Newsgene14/09/2020 à 15:30

Fraude aux allocations familiales : des équipes d'agents « hyper-spécialisés » seront créées en 2021

Fraude aux allocations familiales : des équipes d'agents « hyper-spécialisés » seront créées en 2021

Pour mieux lutter contre la fraude, la Caisse d'allocations familiales continue de multiplier les solutions. Interviewé peu après la publication du dernier rapport de la Cour des comptes sur la fraude sociale, le directeur général de la CAF a indiqué que des équipes de « contrôleurs hyper-spécialisés » seraient créées en 2021. Ces nouveaux agents auront pour fonction de « lutter contre la fraude organisée sur plusieurs départements ».

En 2019, la fraude aux allocations sociales s'est élevée à près d'un milliard d'euros, selon le rapport de la Cour des comptes publié le 8 septembre dernier. Si ce chiffre semble anecdotique par rapport aux 450 milliards de prestations versées chaque année, la lutte contre la fraude sociale continue et s'intensifie, rapporte Le Parisien.

De nombreux outils de lutte contre la fraude

L'Assemblée nationale a instauré une commission d'enquête qui rendra cette semaine 55 préconisations pour lutter plus efficacement contre ce fléau, estimé en réalité à 10 à 40 milliards d'euros par an, soit 10 % des sommes versées au total. Ainsi, la Caisse nationale d'allocations familiales entend améliorer la détection des fraudes.

La CAF peut déjà compter sur « 700 contrôleurs, formés en permanence », indique Vincent Mazauric, directeur de l'organisme, au Parisien. Depuis 2012, les services de la CAF ont aussi recours au data mining, qui représente aujourd'hui « les trois quarts des contrôles ».

Des nouveaux contrôleurs « hyper-spécialisés »

À partir de 2021, les services de contrôle de la CAF iront directement puiser dans le fichier « DRM », qui regroupe les données de salaires et de revenus divers de l’ensemble de la population,depuis la mise en place du prélèvement à la source. « On va ainsi tarir une source importante d'erreurs et de fraudes », assure Vincent Mazauric.

Enfin, le directeur compte créer en plusieurs points du territoire des équipes de « contrôleurs hyper-spécialisés ». Ces agents, qui seront une trentaine par équipe, lutteront contre la fraude et contre les marchands de sommeil sur plusieurs départements. Cette nouvelle solution, testée à partir de 2021, sera étendue et d'autres équipes seront créées si l'efficacité est au rendez-vous.

2 commentaires

  • 14 septembre16:50

    Un des rapport de 2015 https://www.defenseurdesdroits.fr/sites/default/files/atoms/files/rapportfraudessociales-v6-06.09.17_0.pdf et cela existe déjà avec un logiciel automatisé chez des mutuelles de Prévoyance https://www.argusdelassurance.com/acteurs/pro-btp-innove-dans-la-lutte-contre-la-fraude.83547; Que font nos "SERVICES PUBLICS" ? Effectivement, il ne faudrait pas que cela diminue le nbre de fonct. 700 CAF !!!


Annonces immobilières