1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Faux justificatifs de domicile : EDF, Engie, La Poste et la CDC s'unissent contre la fraude
Boursorama avec Newsgene14/05/2019 à 09:35

Faux justificatifs de domicile : EDF, Engie, La Poste et la CDC s'unissent contre la fraude

EDF, Engie, La Poste et la Cour des comptes présentent ce lundi 13 mai un service de blockchain pour lutter contre la fraude. Banques, assurances ou prestataires sociaux pourront vérifier plus facilement l'authenticité d'un justificatif de domicile grâce à cet outil.

EDF, Engie, La Poste et la Cour des comptes misent sur la blockchain pour lutter contre la fraude. Ces quatre entités veulent permettre aux banques, aux assureurs et aux prestataires sociaux de vérifier plus facilement l'authenticité des justificatifs de domicile, rapporte Le Journal du Dimanche.

En quelques clics, il sera possible de déceler le vrai document d'un faux grâce au projet « Archipels », présenté ce lundi 13 mai. La première démonstration de cet outil aura lieu lors du Salon Vivatech, du 16 au 18 mai prochain à Paris.

Les documents falsifiés ont coûté plus de 8 milliards d'euros en 2017

La blockchain permet de stocker et d'échanger des données de manière transparente et sécurisée, sans passer par un tiers de confiance. « Nous souhaitons proposer de nouveaux services de vérification à valeur ajoutée, qui auront l'avantage d'être complets (car multiacteurs) et moins chers », affirme EDF. Ce service est attendu par de nombreux acteurs car la fraude aux documents aurait coûté plus de 8 milliards d'euros en 2017, selon la Délégation nationale à la lutte contre la fraude.

« Nous sommes tous des sociétés émettrices de documents porteurs de droits et de grands groupes en qui les Français ont confiance. Or la blockchain veut justement la disparition des tiers de confiance... Nous ne pouvions que nous y intéresser! », explique Olivier Senot, directeur du développement des nouveaux services dématérialisation de Docaposte, branche numérique de La Poste.

Le consortium va débuter avec un service d'authentification des justificatifs de domicile. Mais d'autres outils devraient être proposés à l'avenir. Il sera ainsi possible de certifier un permis de conduire pour la location d'un véhicule ou les diplômes scolaires pour s'inscrire à l'université.

5 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • p.cat1
    13 mai15:00

    @mim69005 :pour avoir été victime d'usurpation d'identité, je peux t'assurer que c'est la galère . Lutter contre des établissements bancaires quand on est un tout petit, c'est épuisant afin de faire valoir son bon droit. A mon petit niveau, il y avait 7000 euros en jeu.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer