Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Faut-il arrêter de consommer de la viande rouge ?

Boursorama avec Pratique.fr02/12/2015 à 12:35

Depuis que le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) a publié une étude concluant que la viande rouge était « probablement cancérogène pour l'homme », la question se pose : faut-il arrêter de consommer de la viande rouge ?

La viande rouge est-elle déconseillée

L'impact de la viande rouge sur la santé

La surconsommation de viande rouge (veau et porc compris) semble favoriser le développement du cancer colorectal. On reproche également à la viande rouge de faire augmenter le taux de « mauvais cholestérol », du fait de sa teneur en graisses saturées, et donc de causer des maladies cardiovasculaires. Enfin, les plats industriels à base de viande sont particulièrement nocifs, car ils incluent souvent des morceaux de qualité inférieure, à forte teneur en graisse.

La viabilité écologique de la production de viande

D'autre part, il est reconnu que la production de viande :

  • • est coûteuse en eau ;
  • • accapare des terres agricoles ;
  • • émet des gaz à effet de serre ;
  • • pollue les sols.


La viande bovine est particulièrement visée puisque la production d'un seul kilo nécessite 15 500 litres d'eau, et les élevages bovins émettent à eux seuls 9,7% des gaz à effet de serre produits mondialement.

Enfin, des voix s'élèvent contre les élevages intensifs qui posent des problèmes sanitaires et éthiques.

Faut-il se passer complètement de viande rouge ?

En deux générations, la consommation de viande des foyers français a triplé. Preuve de l'amélioration du niveau de vie, c'est aussi un danger possible pour la santé humaine, le bien-être animal et l'environnement.
Mais faut-il pour autant cesser de consommer de la viande rouge ? Il conviendrait plutôt d'adopter des habitudes alimentaires plus proches de nos besoins et plus respectueuses de l'environnement. Quelques exemples :

  • • cuisiner la viande soi-même au lieu d'acheter des plats préparés ;
  • • choisir des morceaux maigres et retirer la graisse visible de la viande avant la cuisson ;
  • • alterner repas carnés et repas végétariens ;
  • • inclure d'autres sources de protéines, comme les œufs et les produits laitiers ;
  • • consommer de plus petites portions.

Trucs et astuces

En équilibrant considérations de santé et plaisir, vous profiterez au maximum des bienfaits de votre alimentation.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.