1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Escroquerie : une famille détourne 675 000 euros en arnaquant 41 caisses d'assurance maladie et 55 mutuelles
Boursorama avec Newsgene06/03/2020 à 15:19

Escroquerie : une famille détourne 675 000 euros en arnaquant 41 caisses d'assurance maladie et 55 mutuelles

La police des Yvelines a interpellé les huit membres d'une famille soupçonnés d'avoir escroqué 41 caisses d'assurance maladie, 55 mutuelles et des sociétés d'ambulances. Le montant du préjudice est estimé à 675 000 euros. 

Huit personnes ont été interpellées le 3 mars dernier par la police et placées en garde à vue dans les Yvelines pour escroquerie, faux et usage de faux, blanchiment et recel d'escroquerie en bande organisée rapporte France Bleu Paris. Elles appartiennent toutes à la même famille. Celle-ci est soupçonnée d'avoir escroqué 41 caisses d'assurance maladie, 55 mutuelles et des sociétés d'ambulances. Au total, 675 000 euros sont allés dans la poche des escrocs, mais « les tentatives d'escroqueries déjouées se montent à 1,4 million d'euros » précise la radio. Si une partie de l'argent alimentait des comptes à l'étranger, l'autre était blanchie grâce à l'achat de produits et voitures de luxe.

Usurpation d'identité et faux RIB

Cette vaste affaire a débuté en octobre 2017 alors qu'une plainte est déposée pour abus de confiance au commissariat de Conflans-Sainte-Honorine, dans les Yvelines. Elle émane d'une société d'ambulance qui déclare qu'une de ses employées a usurpé son identité. La jeune femme a fourni à la CPAM un faux RIB, et non celui de l'entreprise, qui l'employait afin de percevoir les prestations sociales qui revenaient à la société d'ambulance dans le cadre de ses activités. L'employée demandait également à la CPAM le remboursement de fausses prestations.

Une escroquerie familiale

En tirant le fil de cette escroquerie, les enquêteurs se sont aperçus que d'autres personnes étaient impliquées, toutes dans le cercle familial de la jeune femme. « En utilisant le même procédé, le père et le frère de la jeune femme ouvraient des comptes bancaires dont ils transmettaient les coordonnées aux organismes de sécurité sociale » précise France Bleu Paris. 

24 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • kram123
    09 mars04:19

    Ça y est on a enfin la réponse : c'est donc une famille marocaine comme tout le monde le pensait

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer