Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Epargne : top 5 des placements préférés des Français
Moneyvox11/06/2021 à 09:30

Quels sont les placements que les Français ont privilégié en 2021 ? ( Crédits :©  Prostock-studio - stock.adobe.com)

Quels sont les placements que les Français ont privilégié en 2021 ? ( Crédits :© Prostock-studio - stock.adobe.com)

La crise du Covid-19 a permis à certains Français d'économiser plus d'argent qu'à l'accoutumé. Mais où les épargnants ont-ils déposé leurs avoirs ? Top 5 des placements favoris en 2020.

Par MoneyVox,

Les chiffres définitifs de la Banque de France sont tombés : plus de 205 milliards d'euros ont été accumulés, donnée arrêtée à la fin de l'année 2020. L'épargne des Français a atteint un record, bien au-delà de l'année 2019 et ses 130 milliards d'euros. Et pour les analystes, la cause est claire : la crise du coronavirus a entraîné le report de nombreux achats tout en incitant les foyers à économiser plus, "au cas où". Cette surépargne a été investie sur différents supports. Présentation des 5 chouchous de 2020.

1. Les comptes courants, grands gagnants

95,8 milliards d'euros ont été placés sur les dépôts à vue et les comptes bancaires. Largement en tête de ce classement, les comptes chèques présentent pourtant un inconvénient majeur : ils ne sont pas rémunérés. Mais cela ne freine pas les épargnants, qui y voient une solution simple, sécurisée et sans frais, alors que les taux versés par les livrets d'épargne sont loin d'être mirobolants. Si pour conserver des liquidités à court terme ce choix peut être pertinent, à long terme, l'inflation risque de grignoter petit à petit l'argent mis de côté.

2. Les livrets d'épargne réglementés

Face aux comptes courants, le très célèbre Livret A n'a pas dit son dernier mot. En y ajoutant les capitaux déposés sur les LDDS et les LEP, ce sont 42,2 milliards d'euros de collecte qui ont été enregistrés. Ces trois placements ont la particularité d'être des livrets réglementés. Par définition, leur fonctionnement est déterminé par l'Etat. Ils sont entièrement sécurisés et disponibles à tout moment grâce à un simple virement. Ces supports sont nets d'impôt sur le revenu, avec une rémunération fixée à 0,50 % pour le Livret A et le LLDS, et à 1 % net pour le LEP, sous réserve de justifier de revenus inférieurs à un certain seuil.

3. Les livrets bancaires

Il existe des livrets d'épargne non-réglementés, aussi appelés livrets bancaires. Contrairement à leurs homologues réglementés, ces produits laissent l'entière liberté aux banques de fixer le taux d'intérêt qu'elles souhaitent. Celui-ci est dit "brut", c'est-à-dire soumis à l'impôt sur le revenu. Malgré la faiblesse de ces taux, frôlant pour la plupart des établissements les 0,10% bruts, les Français ont déposé 24,6 milliards d'euros sur des livrets bancaires et des comptes à terme, en légère progression par rapport à 2019 où la collecte avait atteint 20,1 milliards d'euros.

4. Les unités de compte des contrats d'assurance vie

Ce sont les unités de compte des contrats d'assurance vie qui ont particulièrement séduit les épargnants avec 16,8 milliards d'euros investis. Un chiffre qui a connu une progression exponentielle eu égard à l'année 2019 et ses 2 milliards d'euros de collecte. Rappelons que les unités de compte sont des supports d'investissement non-garantis en capital, contrairement aux fonds euros. Ces derniers ont décollecté 2 milliards d'euros sur la même période. En cause ? La rémunération de plus en plus faible de ces supports.

5. Les actions en bourse

Ce sont 13,1 milliards d'euros qui ont été investis dans des actions cotées en bourse en 2020, soit 2 milliards d'euros supplémentaires en comparaison avec 2019. L'année passée, avec ses multiples rebonds, a fourni de belles opportunités aux investisseurs. 400 000 nouveaux venus sont par exemple entrés sur l'indice boursier SBF120 selon l'Autorité des marchés financiers. En revanche, les titres non cotées ont perdu un peu de terrain avec 18,5 milliards d'euros captés, contre 19 milliards l'année d'avant.

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • paspil
    10 juin16:16

    les actions sont le mieux sur une longue peridoe c est sur ... faut juste se placer après une correction et pas aujourd hui ou les PER atteignent des sommets ...

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer