Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Dispositif IR PME : la réduction d'impôt de 25% est attendue pour 2020
Mingzi14/10/2019 à 15:00

Dispositif IR PME : la réduction d'impôt de 25% est attendue pour 2020 (Crédit photo: Fotolia)

Dispositif IR PME : la réduction d'impôt de 25% est attendue pour 2020 (Crédit photo: Fotolia)

L'IR-PME est un dispositif fiscal qui permet aux particuliers qui investissent dans les PME de bénéficier d'une réduction d'impôts de 18%. Exceptionnellement, ce taux devrait être porté à 25% pour les investissements effectués en 2020. 

Une mesure toujours en attente du feu vert de la Commission européenne 

Avec l'impôt sur la fortune immobilière (IFI), la réduction d'ISF dont pouvait bénéficier les contribuables en investissant dans des PME a disparu. Pour rappel, le dispositif ISF-PME permettait une réduction d'impôt sur la fortune d'un montant égal à 50% de l'investissement, dans la limite de 45 000 euros. Le gouvernement avait en effet estimé que, grâce à la réforme fiscale (IFI et flat tax), ces entreprises allaient bénéficier de la réorientation de l'épargne des français vers l'économie productive.

Pour compenser la disparition l'ISF-PME, les députés avaient adopté un amendement pour renforcer de manière exceptionnelle et pendant un an seulement, le dispositif IR-PME, encore appelé dispositif Madelin. Celui-ci permet au contribuable qui investit dans certaines PME de bénéficier d'une réduction d'impôt sur le revenu égale à 18% de son investissement. L'amendement prévoyait de faire passer cette réduction d'impôt de 18% à 25%. La mesure devait concerner les versements effectués entre une date qui devait être fixée par décret et le 31 décembre 2018.

Mais informée du renforcement de l'avantage fiscal, la Commission européenne avait déclenché un examen complet du dispositif fiscal. Et sans feu vert de la Commission, la mesure n'a pas pu entrer vigueur. Car, à ce jour, Bruxelles n'a toujours pas validé le dispositif.

Les fonds d'investissement spécialisés (FIP, FCPI) avaient en conséquence subit un manque à gagner important : en 2018, la collecte a baissé de 67% par rapport à 2017, selon l'Association française de la gestion financière (AFG).

Le taux de réduction de l'IR sera probablement porté à 25% pour les investissements 2020

Mais, les choses pourraient enfin évoluer car il semblerait que la Commission européenne soit en mesure de donner son accord d'ici la fin de l'année.

Interrogé par Capital, Bercy explique que la décision de Bruxelles a été retardée à cause «  des nombreux échanges sur les régimes exceptionnels (Esus, Corse et Outre-mer) », afin de les « rapprocher du droit commun ». Ainsi, l'accord de la Commission, tout comme le décret validant le maintien l'IR-PME et portant le taux de réduction de 18% à 25% pour un an, sont attendus « avant la fin de l'année 2019 », selon Bercy. 

Restera alors à définir sur quelle année le taux de 25% s'appliquera. Il y a néanmoins de fortes chances pour que le dispositif soit applicable pour les investissements effectués en 2020. « Il vaut mieux que le taux soit connu à l'avance par les particuliers, pour les inciter à investir dans des PME. Plutôt que de l'appliquer de manière rétroactive à la collecte 2019, il est donc préférable de le faire en 2020 » explique le Ministère de l'économie et des finances dans Capital.

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M3366730
    14 octobre22:12

    "en 2018, la collecte a baissé de 67% par rapport à 2017, selon l'Association française de la gestion financière (AFG)." MdR.... et d'accord avec mathe sur son 1er post :)

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer