Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Champagne : une reprise des ventes d'une ampleur inattendue
information fournie par Le Figaro07/09/2021 à 18:00

(Crédits photo : Unsplash - Tristan Gassert )

(Crédits photo : Unsplash - Tristan Gassert )

Au premier semestre 2021, les expéditions de champagne, en France comme à l'étranger, ont bondi de 48% par rapport à la même période de 2020.

Les professionnels du champagne ont de bonnes raisons de trinquer cette année… Sur le premier semestre 2021, les expéditions de champagne, en France comme à l'étranger, ont bondi de 48% par rapport à la même période de 2020, d'après les chiffres du Comité Champagne. Ce qui ne représente pas moins de 113,9 millions de bouteilles vendues.

» LIRE AUSSI - Vendanges 2021 : en Champagne, un millésime qui s'annonce difficile

Pour rappel, l'année 2020 avait été particulièrement difficile pour le secteur. « L'année dernière a été une année noire en termes de consommation à cause de la crise sanitaire, des lieux de consommation fermés et du moral en berne des consommateurs », explique David Chatillon, président de l'Union des maisons de Champagne (UMC). Mais même par rapport au premier semestre 2019, qui avait été une année globale record pour le champagne avec un chiffre d'affaires de 5 milliards d'euros, les ventes sont en croissance de 4%. Avec l'assouplissement progressif des restrictions sanitaires, une reprise de la consommation était bel et bien attendue par les professionnels mais pas d'une telle ampleur. «C'est inattendu. On ne pensait pas que ça repartirait aussi fort», reconnaît le président de l'UMC.

David Chatillon apporte trois éléments d'explication à cette forte hausse de la demande. «En 2020, les distributeurs ont puisé dans leurs stocks qu'ils ont souhaité reconstituer début 2021», argumente-t-il. Autre élément d'explication, la peur de problématiques logistiques. « Les distributeurs sont inquiets de faire face à des pénuries de containers. Ils commandent beaucoup dès à présent pour construire d'ores et déjà leurs stocks pour les fêtes de fin de l'année. »

En France, une hausse de la consommation plus modérée

De plus, la demande est particulièrement tirée par les pays hors Europe avec une hausse des ventes de près de 63 %. « La consommation y est très élevée dans beaucoup de marchés tels que les États-Unis et la Grande-Bretagne », déclare David Chatillon. De nouvelles habitudes de consommation qui sont liées à la crise sanitaire, ou plutôt à l'envie qu'elle se termine. « Beaucoup de personnes ont envie de renouer avec la vie. Le champagne est un produit de célébration de cette renaissance. Tout se fête avec une envie décuplée », met en avant Vitalie Taittinger, présidente de la maison de champagne Taittinger.

En France, la hausse des ventes est plus modérée avec une augmentation de 32% par rapport à 2020 et même une baisse de 8% par rapport à 2019. « Le manque de touristes internationaux tels que les Japonais ne permet pas au marché de repartir avec force », reconnaît David Chatillon de l'UMC.

» LIRE AUSSI - Jeanne-Alexandrine Pommery, celle qui créa le champagne moderne

Bien qu'extrêmement positif pour le secteur, ce fort rebond des ventes nécessite une certaine réorganisation de la part des professionnels. « Nous avons suffisamment de stocks avec 1,2 milliard de bouteilles en cave mais la problématique se trouve surtout dans les dernières opérations de commercialisation telles que l'habillage des bouteilles. Pour répondre à la demande, les maisons de champagne sont obligées de travailler de nuit avec une organisation optimisée mais nous touchons aux limites de nos capacités de production. Parfois, nous ne pouvons pas honorer les commandes dans les temps », déclare David Chatillon.

Une nouvelle organisation dans les maisons de champagne confirmée par Vitalie Taittinger : « Nous travaillons sur des plages horaires plus larges, nous avons recruté quelques personnes supplémentaires. Nous nous sommes totalement réorganisés pour pouvoir honorer chacune de nos commandes.» Bien que nécessitant une certaine adaptation, les professionnels espèrent que la demande en champagne continuera à faire des étincelles.

0 commentaire

Annonces immobilières