Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Center Parcs : Pierre & Vacances poursuivi en justice par 238 propriétaires pour loyers impayés
information fournie par Boursorama avec Newsgene20/10/2021 à 11:20

Un action en justice a été lancée par des propriétaires de cottages du Center Parcs de l'Ailette. (tony knight / PIXABAY)

Un action en justice a été lancée par des propriétaires de cottages du Center Parcs de l'Ailette. (tony knight / PIXABAY)

Dans le cadre d'une action collective, 238 propriétaires de cottages du Center parcs de l'Ailette (Aisne) ont décidé d'assigner le groupe Pierre & Vacances en justice. Ils réclament le paiement de leurs loyers qu'ils n'ont pas perçus depuis le mois de novembre 2020. Dans le même temps, le groupe propriétaire du centre leur propose un « effort » avec sept mois et demi d'abandon de loyers en guise de conciliation.

Des propriétaires de cottages du Center Parcs de l'Ailette sont vent debout contre le groupe Pierre & Vacances. Au total, ils sont 238 à avoir décidé de lancer une procédure judiciaire pour tenter d'obtenir gain de cause, à savoir le paiement de leurs loyers. Le dossier sera examiné lors d'une audience en référé par le tribunal judiciaire de Laon (Aisne), le 27 octobre prochain, rapportent nos confrères de L'Union

« S'ils ne signent pas, ils ne sont pas payés »

Depuis le mois de novembre 2020, les propriétaires de ces cottages n'ont plus reçu de loyer de la part du groupe Pierre & Vacances. Ce dernier leur a proposé une procédure de conciliation avec sept mois et demi d'abandon de loyers face aux difficultés financières rencontrées par le groupe en raison de la crise sanitaire. 

« Ce que met en place Pierre & Vacances, ce n'est ni plus ni moins un chantage qui aujourd'hui n'est pas entendable par nos clients, a déploré Hawa Diack, avocate des propriétaires de cottages. Ils forcent à la signature de cet avenant. Si les copropriétaires signent, ils sont automatiquement payés de leur loyer. S'ils ne signent pas, ils ne sont pas payés ».

Obtenir la condamnation de Pierre & Vacances

Le groupe Pierre & Vacances assure avoir enregistré d'importantes pertes en raison de la pandémie. Mais les propriétaires des cottages ont aussi tenu à rappeler que le groupe avait relevé des taux d'occupation supérieurs à l'été 2021 par rapport à l'été de référence 2019. 

« L'objectif est d'obtenir du juge la condamnation de Pierre et Vacances à payer l'intégralité des loyers dus, pour éviter qu'ils continuent d'utiliser cette conciliation comme un moyen d'obtenir des délais de paiement supplémentaire », a ajouté Hawa Diack.

13 commentaires

  • 20 octobre17:49

    Arretez je pleure de rire !


Annonces immobilières