Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Carburant: les acteurs de la filière reçus par Bruno Le Maire ce jeudi
information fournie par Le Figaro19/09/2019 à 08:35

Carburant: les acteurs de la filière reçus par Bruno Le Maire ce jeudi (Crédits photo : Unsplash - Rawpixel )

Carburant: les acteurs de la filière reçus par Bruno Le Maire ce jeudi (Crédits photo : Unsplash - Rawpixel )

En réponse à la hausse des prix des carburants prévue en France, le ministre de l'Economie reçoit ce jeudi matin les acteurs de la filière à Bercy, pour faire un point sur la situation.

Branle-bas de combat à Bercy. Ce jeudi, le ministre de l'Economie et des finances, Bruno Le Maire, recevra les acteurs de la filière carburant dans l'Hexagone, afin de «faire un point de situation sur l'évolution du prix du pétrole». Programmée ce matin, la réunion rassemblera les différents représentants du circuit de distribution du carburant, des organisations professionnelles aux opérateurs pétroliers, en passant par les stockistes et les revendeurs des grandes et moyennes surfaces. Un point presse sera tenu à l'issue de la réunion.

L'exécutif scrute de près la courbe des prix des carburants en France depuis les attaques contre deux infrastructures pétrolières en Arabie Saoudite, samedi dernier. Cette dernière a en effet entraîné une forte hausse des cours du pétrole sur les marchés: le baril de Brent est ainsi passé de 60,25 dollars, vendredi, à plus de 68 dollars, mardi. Il est depuis repassé en-dessous des 64 dollars, après des déclarations rassurantes de Riyad.

La majorité veut éviter de voir une hausse importante de la note payée par les consommateurs alimenter la grogne sociale, comme ce fut le cas l'an dernier: à l'époque, l'explosion de la facture d'essence suite à la hausse de la taxe carbone avait entraîné l'émergence du mouvement des «gilets jaunes», qui approche de son premier anniversaire, en novembre.

Plusieurs membres du gouvernement sont ainsi montés au créneau ces derniers jours afin de rassurer les consommateurs. La ministre de la Transition écologique et solidaire, Elisabeth Borne, a prévenu que les Français verraient une hausse rapide des prix «de quelques centimes» - quatre à cinq centimes, selon l'Union française des industries pétrolières (UFIP) et le président de Total, Patrick Pouyanné. Le ministre de l'Action et des comptes publics, Gérald Darmanin, a quant à lui expliqué au Parisien que Bercy gardait un œil sur l'évolution des prix. Aucune mesure concrète n'est prévue pour l'instant, toutefois.

Les différents acteurs se rejettent la responsabilité d'une hausse des prix: le secrétaire d'État aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, a appelé «les pétroliers à la modération sur l'augmentation des prix» pour limiter l'alourdissement de la facture, quand Patrick Pouyanné a estimé que «ce n'est pas aux pétroliers de faire un effort», leur marge étant déjà «faible», de l'ordre d'un centime par litre. De son côté, le distributeur Intermarché devrait vendre durant l'intégralité du mois d'octobre son carburant à prix coûtant, une opération qui a été annoncée par le patron de la marque, Thierry Cotillard.

La perspective d'une hausse des prix des carburants préoccupe les consommateurs: l'UFC-Que choisir a lancé une pétition appelant les autorités à supprimer la «TVA payée par les consommateurs sur les taxes environnementales», afin d'alléger la note finale. De leur côté, des membres du collectif des «gilets jaunes citoyens» ont exigé un gel immédiat du prix du carburant. «Emmanuel Macron ne doit surtout pas laisser la situation se compliquer. […] Les zones rurales et périurbaines sont en première ligne», plaide ce groupe sur Facebook.

1 commentaire

  • 19 septembre09:46

    Quand on passe à la pompe ,c'est pour se faire pomper...Á Bercy ,ils ne manque pas d'aire ,presque 80% qui retourne chez eux ..Au lieu de nous enfumer avec le prix à la pompe ,il serait plus sérieux de nous inscrire sur la quittance toutes les Taxes additionnelles ...Nous c'est ce que l'on veut voire ...


Annonces immobilières