Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Biarritz, La Rochelle... Dans quelles villes les Français voudraient-ils déménager cette année ?
information fournie par Boursorama avec Newsgene27/04/2023 à 17:07

Biarritz arrive en tête des villes où les Français souhaiteraient déménager en 2023 (illustration). (Pixabay / moibtz)

Biarritz arrive en tête des villes où les Français souhaiteraient déménager en 2023 (illustration). (Pixabay / moibtz)

La Nouvelle-Aquitaine attire les Français qui souhaitent déménager en 2023. Trois villes de la région se positionnent ainsi sur le podium du baromètre 2023 de l'Officiel du déménagement.

L'inflation et les incertitudes économiques n'empêchent pas les Français d'avoir des envies de bouger. En 2023, 26 % des Français émettent le projet de déménager, selon le dernier baromètre de l'Officiel du déménagement , réalisé en partenariat avec OpinionWay et relayé par Sud Ouest .

En 2022, la Bretagne avait attiré les Français qui souhaitaient déménager. Mais cette année, certains veulent mettre le cap sur la moitié sud du pays. Deux villes se distinguent : Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) et Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). Elles arrivent ex æquo, avec 8 % des sondés qui aimeraient y trouver un logement.

La Nouvelle-Aquitaine sur le podium

Juste derrière, on retrouve La Rochelle. La ville de Charente-Maritime, habituée à tenir le haut du classement en 2021 et 2022, pointe à la troisième place en recueillant 7 % d'intention de déménagement. C'est encore une ville de Nouvelle-Aquitaine qui complète le podium. Bordeaux recueille 5 % des intentions de déménagement. La capitale girondine est à égalité avec Annecy (Haute-Savoie).

Le classement se poursuit avec plusieurs villes recueillant 4 % d'intention de déménagement : Paris, Ajaccio (Corse-du-Sud), Nice (Alpes-Maritimes) et Lille (Nord). Suivent Vannes (Morbihan), Nantes (Loire-Atlantique), Angers (Maine-et-Loire), Lyon (Rhône), Toulouse (Haute-Garonne) et Perpignan (Pyrénées-Orientales), avec 3 % d'intentions.

Déménager pour s'adapter à l'inflation ?

A noter que l'inflation est dans tous les esprits et conditionne le comportement des Français en matière de déménagement. Ainsi, 66 % des sondés estiment que ce n’est pas la bonne période pour changer de logement, quand 42 % préfèrent attendre une baisse des prix de l’immobilier.

Toutefois, 40 % des sondés envisagent un déménagement pour vivre dans une région moins coûteuse et faire mieux face à l'inflation. Enfin, 57 % des personnes interrogées jugent que déménager à la campagne serait une bonne réponse face à la hausse actuelle des prix.

1 commentaire

  • 28 avril09:48

    C est marrant, les bons français veulent vivre loin des français venus d Afrique.


Signaler le commentaire

Fermer