Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Avec le déconfinement, les Français se replongent dans les guides de voyages
information fournie par Le Figaro05/05/2021 à 14:49

Les rayons «voyages» des librairies voient revenir leurs clients en quête de vacances avec une préférence pour l'Espagne, l'Italie et les régions françaises.

Les annonces d'un déconfinement progressif par Emmanuel Macron la semaine dernière ont redonné des espoirs de vacances aux Français. Conséquence d'une levée de la restriction des 10 kilomètres autour de son domicile à partir du 3 mai, les réservations dans les campings et en bord de mer ont enregistré une forte hausse ces derniers jours. Et cette reprise d'activité se ressent aussi dans les rayons «voyages» des librairies.

«Cet après-midi justement, j'ai vendu 3 ou 4 guides de voyage sur l'Espagne, un sur le Portugal et d'autres sur l'Italie», témoigne Valérie, employée de la librairie Géothèque à Nantes, spécialisée dans les ouvrages de voyages à l'international et en France. «Depuis le début de l'année, les guides internationaux ne se vendaient quasiment pas mais depuis quelques semaines on observe une légère reprise en ce qui concerne les capitales du sud de l'Europe ou encore l'île de Madère et les Baléares en Espagne», abonde la librairie l'Esprit Livre à Charenton-le-Pont (Val-de-Marne). Ces pays permettent en effet aux ressortissants français de venir y passer des vacances sous réserve de présenter d'un test PCR négatif.

Rien d'étonnant pour Valérie qui se rappelle qu'en décembre déjà, elle avait constaté une hausse des ventes de guides sur l'île de la Réunion, la Martinique ou encore la Guadeloupe. De nombreux métropolitains avaient en effet choisi de passer leurs vacances d'hiver sous les cocotiers faute de pouvoir se rendre au ski, les stations étant maintenues fermées. «On s'est dit que ces endroits devaient accueillir des touristes quand on s'est rendu compte qu'on vendait trois guides de la même destination en une journée», s'amuse Valérie.

Les régions françaises en top des ventes

L'Europe n'est pas la seule à séduire les clients en quête de vacances. La crise sanitaire et les restrictions de déplacement ont en effet poussé les voyageurs à privilégier la France pour leurs séjours. En 2020, 90% des Français sont ainsi partis en France métropolitaine, contre 81% en 2019, selon le 19e baromètre Opodo-Raffour publié en mars dernier. En conséquence, les guides régionaux se sont bien vendus l'année passée, explique-t-on au Vieux Campeur : «99% de nos ventes l'année dernière et cette année encore sont des guides de voyage en France, notamment de petites et grandes randonnées».

La librairie située dans le Ve arrondissement note toutefois des disparités. «Certains guides continuent de bien marcher comme ceux sur Saint-Jacques-de-Compostelle. Mais contrairement à l'année précédente, en 2020, nous avons très peu vendu d'ouvrages sur la Corse, d'habitude très demandés». Faute de pouvoir quitter sa région, voire ces derniers mois de s'éloigner à plus de 10 kilomètres de son domicile, «nos clients cherchaient des possibilités de randonnées à côté de chez eux, en Île-de-France», explique la librairie spécialisée dans les voyages. Désormais les Français commencent à imaginer leurs prochains itinéraires, constate Valérie. «Les gens achetaient plutôt des guides sur les environs de Nantes et là, les ventes commencent à s'étendre au-delà de la région notamment dans les Pyrénées».

Une manière de s'évader tout en restant chez soi

De manière générale, si les ventes de guides ont fortement chuté avec la crise sanitaire et l'impossibilité de voyager, les rayons «voyages» des librairies n'ont pas été totalement désertés par les clients. «C'était surtout le rêve et l'espoir de pouvoir partir qui poussaient les gens à se promener dans nos rayons», remarque-t-on au Vieux Baroudeur.

S'évader sans quitter son domicile, un besoin essentiel qui a poussé certains Français à se tourner vers la littérature de voyage, constate Valérie. Sa librairie nantaise a enrichi ses rayons de ce genre littéraire dont les romans décrivent des expéditions et explorations aux quatre coins du monde. De la même manière, la librairie a dû étoffer son rayon «cuisine» face à la hausse des ventes avec une appétence de sa clientèle pour la cuisine étrangère. «C'est une autre forme de voyage qui permet de rêver un peu, j'imagine», avance Valérie. Après un an d'escapades imaginaires, les Français pourront bientôt s'envoler, à proprement parler, vers de nouveaux horizons.

0 commentaire

Annonces immobilières