1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Assurance vie : le point sur la composition des fonds en euros
Mingzi07/11/2018 à 10:14

Assurance vie : le point sur la composition des fonds en euros (Crédit photo : Fotolia)

Dans quoi les compagnies d'assurance investissent-elles l'argent que vous placez sur le fonds en euros de votre contrat d'assurance vie ?

L'assurance vie représente environ 1 700 milliards d'euros d'épargne, dont 80% sont placés dans les fonds en euros. Le site GoodValueforMoney.eu (GVfM) a analysé la composition des fonds en euros du marché.

Les fonds en euros classiques

La vocation d'un fonds en euros est d'être un placement sûr et liquide. Pour cela, la compagnie d'assurance doit avoir une gestion prudente de cette épargne. C'est pourquoi les fonds en euros classiques sont composés en moyenne de 80% d'obligations. 

Celles-ci sont liquides et peu risquées ; cela permet de garantir l'épargne investie et de pouvoir la retirer quand bon vous semble. 

Pour que le capital du fonds en euros soit réellement garanti, il faut également que les Etats ou les entreprises qui a émettent les obligations soient capables de rembourser. Cette indication est donnée par le " rating " des agences de notation. Les obligations notées A sont celles qui ont le risque de défaillance le plus faible. 

Mais avec un rendement des obligations qui n'a pas cessé de diminuer ces 10 dernières années (par exemple une obligation d'État français à 10 ans ne rapporte aujourd'hui que 0,7%), le rendement des fonds en euros s'en ressent : selon GVfM, ils ont rapporté en moyenne 1,66% en 2017. Afin de stimuler un peu le rendement, les assureurs placent une partie des actifs dans des actions (8.6% en moyenne selon GVfM) et dans l'immobilier (6.4%).

Ces actifs sont plus performants que les obligations, mais également plus risqués (actions) et moins liquides (immobilier). Une part trop importante dans le fonds en euros peut mettre en risque la capacité de la compagnie à garantir l'épargne et la capacité à faire des retraits à tout moment.

Mais pour booster le rendement, les compagnies d'assurance vie ne manquent pas de créativité : elles ont ainsi créé d'autres formes de fonds en euros. 

Les fonds en euros " immobiliers " 

Leur création remonte au début des années 2010. Selon GVfM, l'investissement immobilier représente en moyenne 45% de l'encours. Le reste est placé en obligations (46%) et en actions (8%). Ils ont rapporté en moyenne 2.46% en 2017. 

La limite de ces fonds réside dans la difficulté à garantir le capital et la liquidité en cas de crise immobilière. C'est pourquoi, faute de trouver des investissements immobiliers de qualité, les assureurs préfèrent restreindre l'accès à ces fonds en euros et ne les proposent aux épargnants qu'au compte goutte. Par exemple, pour y accéder, certaines compagnies demandent aux épargnants d'investir une part de leur versement en unités de compte. 

Les fonds en euros " dynamiques " 

Ils ont été créés en 2012. Selon GVfM, ils ont rapporté en moyenne 2.21% en 2017. Ils sont plus diversifiés que les fonds en euros classiques : ils sont composés en moyenne de 18% d'immobilier, 18% d'actions et 62% d'obligations. 

GVfM constate que le rating moyen de ces fonds en euros est de moins bonne qualité : la proportion d'obligations notées A, AA ou AAA est de 73% dans les fonds en euros classiques alors qu'elle n'est que de 61% pour les fonds en euros dynamiques. 

La limite de ces fonds réside dans le fait qu'il est plus difficile de garantir le capital et la liquidité en cas de baisse forte des marchés financiers. Par ailleurs, les rendements peuvent être irréguliers : certaines années, il peut être meilleur que celui des fonds en euros classique, mais il peut aussi parfois avoisiner le 0% ...
 

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • marcodan
    07 novembre10:49

    Que deviennent les obligations en portefeuille si les taux des OAT remontent à 5%?

    Signaler un abus

  • dsta
    07 novembre10:37

    ...Et rien sur les obligations d'Etat détenues...??? Pas la peine de faire un article pour ne parler que la langue de bois !!!

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer