Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

5 solutions à envisager si votre livret A est plein
Café de la Bourse14/06/2021 à 09:50

(Crédits photo : Adobe Stock -  )

(Crédits photo : Adobe Stock - )

Le livret A est l'une des solutions d'épargne privilégiée des français. Selon la dernière étude de l'IPSOS sur l'épargne des Français, presque 8 Français sur 10 possèdent un livret A. C'est dire le succès de cette enveloppe ! Mais ce livret de l'épargne réglementée possède un plafond maximum de dépôt de 22 950 euros. Il n'est donc pas possible d'y verser des sous une fois cette limite atteinte.

Vous avez rempli votre livret A et cherchez un autre support d'épargne pour loger vos liquidités ? Découvrez dans cet article 5 solutions bien plus judicieuses et rémunératrices que de garder ses sous sur son compte courant.

Le LDDS, le complément du livret A

La première solution qui vient à l'esprit est sans aucun doute le livret de développement durable et solidaire (LDDS), autre livret bancaire de l'épargne réglementée, traditionnellement utilisé en complément du livret A, qui possède les mêmes avantages fiscaux (exonération totale de l'impôt sur les plus-values et des prélèvements sociaux) et le même taux d'intérêt (0,5 %). Attention, ce livret comporte lui aussi un plafond, moins élevé d'ailleurs que celui du livret A, fixé à 12 000 euros.

Les livrets bancaires fiscalisés

La deuxième solution, toujours dans la gamme des livrets bancaires, consiste à placer ses sous sur un livret bancaire fiscalisé proposé par votre banque. Comme son nom l'indique, vous serez taxé sur les gains à la flat tax à 30 % (12,8 % d'impôts + 17,2 % de prélèvements sociaux) ou bien, si cela est plus avantageux pour vous, au barème de l'impôt sur le revenu + 17,2 % de prélèvements sociaux. Les rendements de ce type de livrets sont souvent faibles (inférieurs à 0,5 %) mais certains établissements bancaires y appliquent parfois des taux boostés ultra-attractifs. Cependant, ce taux n'est valable que sur un certain montant et pendant quelques mois seulement. Le grand avantage de ce type de placement à capital garanti, c'est leur plafond souvent très élevé, voire même parfois inexistant, qui permet de placer une importante somme d'argent pendant quelques mois.

Le fonds euros de l'assurance-vie

Autre placement à capital garanti, le fonds euros de l'assurance-vie, poche sécurisée du contrat de l'assurance-vie, il permet de bénéficier de taux plus avantageux que les livrets avec un rendement moyen de 1,30 % en 2020. Cette solution est cependant moins liquide que le livret bancaire. Il s'écoulera plusieurs jours et même souvent plusieurs semaines entre le moment où vous faites la demande pour récupérer votre capital et le moment où celui-ci aura été transféré sur votre compte bancaire. Notez aussi que les gains sont taxés à 30 % (flat tax) si vous détenez votre contrat depuis moins de 8 ans ou si les encours détenus en assurance-vie (tous contrats confondus) excèdent 150 000 euros pour une personne seule et 300 000 euros pour un couple. Si le montant des sommes détenues sont inférieures à ce plafond et que vous possédez votre contrat depuis plus de 8 ans, alors les gains seront taxés à 24,7 % seulement. Attention aussi, pour accéder aux fonds euros les plus rémunérateurs, il vous sera souvent demandé de placer une partie de votre capital sur les supports en unités de compte, non garantis en capital, plus risqués mais donc aussi potentiellement plus rémunérateurs.

Les marchés boursiers avec les UC de son PER, son assurance-vie ou depuis un PEA

Rappelons que les placements à capital garanti ne devraient représenter qu'une part de votre patrimoine financier, à adapter bien sûr selon votre profil de risque. Ils sont en effet à privilégier pour les projets court terme. Pour le financement de vos projets long-terme, il conviendra en effet de se tourner vers les marchés financiers et notamment les marchés boursiers qui représentent la classe d'actifs la plus attractive sur le très long terme. En effet, selon une étude de l'Institut de l'épargne immobilière et foncière (IEIF), à fin 2018, les actions ont en moyenne chaque année rapporté 9,1 % sur 10 ans, 6,5 % sur 15 ans, et même 8,3 % sur 30 ans et 13,7 % sur 40 ans.

Il est possible d'investir en Bourse depuis les supports en unités de compte de votre assurance-vie ou de votre PER , mais aussi depuis un PEA ou encore un compte-titres. La fiscalité applicable dépend déjà bien sûr de l'enveloppe sur lesquels vous détenez vos actifs.

Le marché immobilier avec les SCPI

Il sera aussi possible d'investir sur le marché immobilier, dès quelques milliers d'euros, en bénéficiant d'une bonne diversification de son patrimoine, avec les SCPI. Acheter des parts de société civile de placement immobilier permet en effet d'investir sur un grand nombre de biens immobiliers avec un ticket d'entrée faible, sans avoir à gérer le bien et sa mise en location. Le rendement moyen des SCPI pour l'année 2020 était de 4,18 %. Attention, là encore, il existe un risque de perte en capital.

Rappelons tout de même qu'il est nécessaire d'accepter une dose de risque pour booster le rendement de son placement. Mais c'est ce que tout investisseur a intérêt à faire dès lors qu'il possède un horizon d'investissement suffisamment lointain. Le livret A et les autres placements à capital garanti ne devraient en effet servir qu'à se constituer une épargne de précaution et financer ses projets de court terme.

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • 44Blez
    14 juin12:45

    Quelles drôles de comparaisons SCPi, livret A, LDDS, assurance-vie et PER : les uns sont fait pour l'épargne de précaution, les autres bloquent l'argent au moins 2 mois voire plus pour le PEA et l'AV.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer