Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

5 astuces pour réussir son budget
information fournie par Café de la Bourse13/08/2022 à 09:30

(Crédits photo : Pexels - Breakingpic )

(Crédits photo : Pexels - Breakingpic )

Dès lors que l'on souhaite prendre en main ses finances personnelles, il convient de s'atteler à la réalisation d'un budget qui permettra d'avoir une meilleure vue d'ensemble de ses revenus et dépenses et de mettre en place une stratégie d'épargne et d'investissement pour financer tous ses projets. Cependant, réaliser un budget et s'y tenir n'est pas si facile. Découvrez dans cet article 5 astuces qui vous permettront d'effectuer un budget et de vous y conformer dans la durée.

Prendre en compte toutes les catégories de dépense

D'abord, pour créer votre budget, il conviendra de lister tous vos revenus, y compris ceux qui sont récurrents mais peu fréquents comme le 13ème mois par exemple. Et surtout, vous devrez bien prendre en compte l'ensemble des dépenses, même celles qui sont irrégulières et n'interviennent qu'une ou deux ou trois fois dans l'année.

Pour cela, il vous faudra examiner sur un an quelles ont été vos dépenses et déterminer combien chaque poste de dépense nécessite d'argent chaque mois. Mais il faudra aussi comptabiliser les catégories de dépenses et plus exceptionnelles et les lisser sur les 12 mois. En effet, il est recommandé de mettre des sous de côté en prévision du paiement d'échéances irrégulières mais qui peuvent chiffrer comme par exemple les courses de Noël, le financement des vacances, la régularisation des impôts ou des charges exceptionnelles de copropriété, etc.

Bien adapter le montant de chaque catégorie de dépense

En plus de créer une catégorie pour toutes vos dépenses, il est également indispensable de bien évaluer le montant dévolu à chaque catégorie. Si vous sous-estimez le montant, vous ne pourrez pas tenir votre budget et serez tenté d'aller piocher démesurément dans la catégorie épargne ou bien dans une ou plusieurs autres catégories, rendant ainsi inefficace le système du budget. Si à l'inverse vous sur-estimez une catégorie, vous serez tenté de tout dépenser sans que cela soit nécessaire alors que vous auriez pu faire grossir votre enveloppe épargne.

On retiendra que dans l'ensemble les dépenses fixes (logement, électricité, transport, impôts, assurances, télécoms) doivent approchez 45 % de votre budget. Il faudra consacrer environ 30 % de son budget aux dépenses variables (vêtements, santé, nourriture, cadeaux), 15 % à l'épargne et 10 % pour les loisirs et achats plaisir.

Lire aussi: Entrée dans la vie active : 5 astuces pour bien gérer son budget

Faire des points réguliers

Au début de la mise en place d'un budget, il est fréquent de faire des erreurs et il n'est pas rare que l'on oublie une catégorie de dépense ou que l'on évalue mal ses besoins.

Ce n'est pas catastrophique mais cela doit vous amener à effectuer des points régulièrement, au moins une fois au milieu du mois, pour vérifier que tout va bien, adapter son budget, et si besoin mettre le holà sur certains types de dépenses.

Prévoir l'imprévu

Il ne faut absolument pas négliger la catégorie épargne. Elle vous permettra non seulement de financer tous vos projets de court, moyen et long terme (pensez bien à investir sur des placements spécifiques plus risqués mais aussi plus rémunérateurs les sous destinés au financement de projet à long terme) ; mais elle vous permettra également de vous constituer un fonds d'urgence.

Cette épargne de précaution, qui doit représenter environ 3 à 6 mois de salaire, servira à payer toutes les dépenses imprévues (garagiste, serrurier, dentiste, etc.) et indispensables. S'il n'est pas possible d'anticiper ce type de dépenses, en revanche, se constituer une épargne de précaution, ça se prévoit !

Savoir se faire plaisir

Enfin, il nous paraît important de revenir sur la catégorie plaisir, à ne surtout pas négliger. Si vous prévoyez une somme trop faible sur la durée, la frustration engendrée vous amènera vraisemblablement à faire des écarts qui pourraient s'avérer très dommageables pour votre budget. Il reste toutefois possible de réduire les sommes allouées à cette catégorie quelques mois afin de favoriser l'épargne pour un projet court terme qui vous tient à cœur mais attention à ne surtout pas inscrire cette pratique dans la durée au risque de courir à la catastrophe.

En conclusion, nous soulignerons que la création d'un budget mensuel ne doit pas vous amener à oublier vos projets de long terme, au contraire. Mais c'est en sachant comment et combien on dépense sur le court terme qu'on est le plus à même de mettre des sous de côté pour financer tous ses projets, y compris ses investissements avec un horizon d'investissement long.

1 commentaire

  • 14 août03:52

    Le principal a été oublié : avoir de gros revenus en travaillant moins pour gagner plus, comme Adriana Comme j'aime . . . . . .


Annonces immobilières