Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le marché automobile français dans la tourmente
Le Particulier pour BoursoraMag05/02/2021 à 08:30
Temps de lecture: 2 min

En raison de la pandémie mondiale, le secteur de l'automobile Français enregistre les pires résultats de son histoire depuis 1975. crédit photo : alexfan32/Shutterstock / alexfan32

En raison de la pandémie mondiale, le secteur de l'automobile Français enregistre les pires résultats de son histoire depuis 1975. crédit photo : alexfan32/Shutterstock / alexfan32

La crise de la Covid-19 fait s'effondrer le marché automobile français et étranger. Seules les voitures électriques voient leurs nombres d'immatriculations augmenter en 2020. L'ensemble de l'industrie automobile avance au ralenti et ne devrait pas accélérer en 2021.

Marché automobile: la Covid-19 et ses conséquences

Le marché automobile est l'un des secteurs les plus durement frappé par la crise du coronavirus. Avec la fermeture des concessions et usines automobiles lors du premier confinement du printemps 2020 et en raison l'attentisme des acquéreurs, le secteur automobile affiche fin 2020 des résultats désastreux. Le marché a chuté de 25,5% en 2020 avec un effondrement des livraisons en mars (-72%) et en avril (-88%).

La courte reprise au moment du déconfinement de l'été 2020 n'a pas suffi à relancer le secteur. Ainsi, seuls 1,65 million de voitures neuves ont été mises en circulation en 2020 contre 2,2 millions l'année passée selon le Comité des constructeurs français d'automobiles. Du jamais vu depuis 1975.

Marché automobile: un avenir incertain

Le secteur de l'après-vente est également touché avec une activité mécanique en baisse de 9,5% entre janvier et novembre 2020. Pour la carrosserie, le recul est de 14,3%. Cette série de replis profite au monde de l'occasion. Le site Aramisauto, leader en la matière, annonce avoir vu progresser ses ventes de 7,5% sur les neufs premiers mois de l'année. Le secteur de l'automobile est d'autant plus inquiet qu'avec la poursuite de la crise, l'année 2021 est moins lisible que jamais.

Si le digital et la vente à distance prend une part de plus en plus importante dans le parcours client, le besoin de se rendre en concession pour acheter sa voiture demeure important. Le cabinet IHS Markit anticipe ainsi un marché français toujours en berne, avec 1,8 million immatriculations neuves à la fin de l'année 2021 soit davantage qu'en 2020 mais toujours moins qu'en 2019.

L'électrique sur les chapeaux de roues

Les constructeurs étrangers sont également à la peine. La baisse des immatriculations pour ce segment est de l'ordre de 26,1% en 2020. Fiat-Chrysler accuse le recul le plus important (-41,5%). Chez Volkswagen (Audi, Seat, Skoda...), la baisse est de 28,4%. Seul Toyota fait de la résistance avec un recul de seulement 12,2% grâce notamment à la bonne santé de ses voitures hybrides.

C'est peut-être l'une des bonnes nouvelles de tous ces chiffres: les bons résultats des voitures hybrides et électriques. Les motorisations représentent en 2020 près de 6,7% des immatriculations de nouvelles voitures contre 1,9% auparavant. Elles s'arrogent ainsi 14,8% du marché contre 5,7% l'année en 2019, selon le CCFA. Une vigueur due en grande partie au grand nombre d'aides mises en place par le gouvernement au moment du plan de relance.

Ces voitures françaises ayant marqué l'histoire de l'automobile

Si le secteur automobile français est dans le marasme en 2020, il n'en a pas toujours été ainsi. La France est l'un des grands fabricants de voitures dans le monde et certains modèles sont entrés dans l'histoire de cette industrie à tout jamais. C'est le cas par exemple de la Citroën DS 3, la fameuse voiture du General De Gaulle qui l'accompagnait dans tous ses déplacements ou encore de la très populaire Citroën 2 CV lancée après la guerre, en 1948. Quelques années après, en 1962, l'Alpine A110 avait fait sensation, amenée à dominer le monde des rallyes automobile. Plus près de nous, la Peugeot 504 présentée au mondial de l'auto en 1968 et vendue à près de 3,6 millions d'exemplaires.

Les Risques en Bourse

Fermer