Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Jeff Bezos: précurseur génial
Le Particulier pour BoursoraMag12/03/2021 à 10:01
Temps de lecture: 3 min

Le patron d'Amazon, Jeff Bezos, décide de quitter son poste de PDG de l'entreprise pour prendre du recul et se consacrer à d'autres projets. crédit photo : Shutterstock

Le patron d'Amazon, Jeff Bezos, décide de quitter son poste de PDG de l'entreprise pour prendre du recul et se consacrer à d'autres projets. crédit photo : Shutterstock

Il est depuis peu redevenu l'homme le plus riche du monde. Jeff Bezos, fondateur d'Amazon, vient de quitter le poste de PDG de l'entreprise pour se recentrer vers d'autres projets. L'homme qui a révolutionné le e-commerce pourrait s'investir davantage dans la défense de l'environnement et la conquête spatiale. Portrait d'un génie du web.

Bezos vs Musk: le match des milliardaires

La guerre des étoiles est déclarée. Elle oppose non pas les forces de l'Empire à une bande de rebelles, sabres lasers en main, mais deux entrepreneurs. Le patron de Tesla, Elon Musk et son rival, Jeff Bezos, PDG d'Amazon. Dernier épisode en date, l'opposition ferme du leader du e-commerce lorsqu'Elon Musk a demandé au régulateur américain l'autorisation de déplacer vers une orbite plus basse Starlink, sa constellation de satellites. Jeff Bezos investit lui aussi dans l'Internet stellaire à travers Kuiper, son dernier projet, et ne voudrait pas creuser son retard sur Musk.

Les deux milliardaires se disputent le titre d'homme le plus riche de la planète. Si début 2021, Elon Musk détenait le titre il vient d'être rattrapé le 16 février par Bezos avec une fortune de 191 milliards de dollars selon les informations de l'agence Bloomberge contre... 190 milliards pour le fondateur de Tesla. Le fondateur d'Amazon n'a pas dit son dernier mot. En moins de 30 ans, il a révolutionné le e-commerce et s'est petit à petit fait un nom dans divers domaines: les médias à la suite du rachat en 2013 du Washington Post pour 250 millions de dollars, le voyage spatial avec sa société Blue Origin ou encore la philanthropie à travers le Bezos Earth Fund. Un fonds doté de 10 milliards de dollars permettant de subventionner des projets de protection de l'environnement portés par des scientifiques et des ONG.

Un pari mesuré

Né le 12 janvier 1964, Jeff Bezos fait partie de cette génération de jeunes geeks, passionnés dès ses balbutiements par l'informatique et Internet. Diplômé en 1986 de l'université de Princeton, il se lance dans la finance. Il y restera jusqu'au milieu des années 1990 avant de créer en 1994, depuis son garage, une première version d'Amazon. L'objectif à l'époque: créer la plus grande librairie du monde.

Le jeune entrepreneur a bien analysé le marché. Dans les années 1990, Internet est en pleine expansion avec des hausses de l'activité de l'ordre de 2.300% par an. D'autres produits sont rapidement vendus sur la plateforme et à peine 3 ans après son lancement, Amazon fait son introduction en Bourse. La consécration parvient au tournant des années 2000. Le magazine Times sacre Jeff Bezos «Homme de l'année et roi d'Internet». Les premiers bénéfices sont engrangés dès 2001 et ne cesseront plus de ruisseler sur le PDG de la firme.

Début 2021, Amazon annonce avoir passé la barre des 100 milliards de dollars de chiffre d'affaires sur les trois derniers mois de 2020. Les confinements à répétition ont permis à l'activité de bondir de 44% pour une entreprise comptant près de 1,3 million d'employés dans le monde faisant de Bezos le troisième patron de la planète.

Amazon partout

La force de la plateforme vient des nombreuses innovations apportées par le site de e-commerce de l'achat en un clic à l'assistant vocal Alexa en passant par la plateforme de SVod Amazon prime. Le groupe investit également dans l'assurance avec Amazon protect, la distribution de médicaments avec Amazon Pharmacy ou encore la santé avec Amazon Care. La stratégie est toujours la même: racheter la concurrence pour l'étouffer dans l'œuf et diversifier ses investissements.

Jeff Bezos est ainsi propriétaire du quotidien le Washington Post, tout en étant à l'origine du fonds de technologies contre le réchauffement climatique Bezos Earth Fund. L'homme veut, tout comme son rival Elon Musk, partir à la conquête de l'espace avec son entreprise Bleu Origin tout en préservant une image de philanthrope à travers le fonds d'aide aux sans-abris et à l'éducation dans les quartiers défavorisés qu'il crée et alimente régulièrement, Day One Fund.

La fin d'une ère

Cette omniprésence alarme depuis quelques temps les autorités de la concurrence et les régulateurs américains. Une enquête antitrust de la Chambre des représentants appelle d'ailleurs à démanteler l'entreprise. Sans compter les nombreuses polémiques explosant dans le monde entier sur l'organisation du travail dans les entrepôts Amazon. En 2018, Jeff Bezos est même déclaré pire patron du monde d'après la confédération syndicale internationale en raison des stratégies d'optimisation fiscale employée par la firme pour payer le moins d'impôt possible dans les pays où elle est présente. Ces polémiques ont peut-être joué dans la récente décision de Jeff Bezos de prendre du recul. L'homme passe en partie le flambeau et quitte le poste de PDG d'Amazon. Il reste toutefois président du conseil d'administration, mais assure vouloir se concentrer sur d'autres projets dans et en dehors de l'entreprise. Distancé par SpaceX dans la course spatiale, Bezos aurait-il déjà la tête dans les étoiles? L'avenir nous le dira...

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer