Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Internet : enfin une solution pour réduire le nombre d'identifiants et mots de passe ?
information fournie par Le Revenu08/07/2021 à 07:02
Temps de lecture: 1 min

La Poste propose une solution pour créer une identité numérique. (© Fotolia)

La Poste propose une solution pour créer une identité numérique. (© Fotolia)

L'Identité numérique de La Poste est une solution d'authentification très sécurisée qui peut être utilisée sur de nombreux sites administratifs et, demain, privés. Comment elle fonctionne, quels sont ses atouts mais aussi ses limites.

Avez-vous vu que vous pouvez vous créer à La Poste une identité numérique attestée niveau «substantiel» et vous en servir pour recevoir en moins d'une minute où que vous soyez des courriers électroniques certifiés qui ont la même valeur qu'un courrier recommandé classique ? 

«L'objectif est que les personnes disposant de cette identité numérique n'aient plus qu'à retenir un seul mot de passe», explique Candice Dauge, responsable du programme Identité Numérique de La Poste.

Lancée dès 2015, l'Identité Numérique de La Poste est au moins aussi sécurisante que les systèmes d'authentification et de validation des paiements de votre banque qui utilisent des codes à l'intérieur des applications mobiles pour vérifier que c'est bien vous qui faites vos transactions. Et aussi simple (voir l'encadré ci-dessous).

Elle sert à simplifier de nombreuses démarches à distance notamment celles demandant une sécurité renforcée comme la constitution d'un dossier d'hospitalisation ou l'ouverture d'un compte bancaire.

Trois niveaux de sécurité

Le dispositif Identité numérique de La Poste est le premier système d'authentification labellisé au niveau «substantiel» par l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI) en janvier 2020. Et encore le seul à ce jour sur une échelle de trois niveaux (faible, substantiel et

Lire la suite sur LeRevenu.com