Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Des vinyles vendus à prix d'or
Le Particulier pour BoursoraMag15/07/2020 à 07:30
Temps de lecture: 2 min

Des vinyles vendus à prix d'or (Crédits photo : Shutterstock)

Des vinyles vendus à prix d'or (Crédits photo : Shutterstock)

Certains vinyles sont vendus plusieurs centaines de milliers d'euros. Cette réalité concerne principalement les disques collectors de grands artistes internationaux. Toutefois, d'autres critères sont à prendre en compte comme la rareté du disque sur le marché ou l'anecdote qui l'entoure. Découvrez les galettes noires vendues une poignée de dollars il y a quelques années et qui coûtent désormais une fortune.

La recette du vinyle qui se vend cher

Plusieurs ingrédients sont à réunir pour espérer une plus-value colossale. Tout d'abord, la tête d'affiche. Sans surprise, un Michael Jackson fera rêver davantage de collectionneurs qu'un illustre inconnu. Reste à avoir en sa possession l'album, le pressage, la version collector inédite et limitée qui ne se trouve plus sur le marché. L'album Thriller est, par exemple, l'un des albums de musique les plus vendus de tous les temps. Sa valeur est donc considérablement faible sur le marché du vinyle... du moins pour le moment. Car on ne sait jamais quand le CD poussiéreux qui meuble l'étagère deviendra un objet de collection.

Un autre élément peut jouer sur le prix de vente, la date du décès de l'artiste. Sur eBay, les maxi 45 tours et autres premiers pressages d'un Johnny Hallyday se vendent entre 100 et plus de 500 euros selon l'album. Idem pour le seul et unique exemplaire du disque Double Fantasy signé de la main de John Lennon pour... Mark Chapman, son assassin. Le disque est récemment apparu aux enchères à 1,5 million d'euros.

Les pépites les plus rares... et les plus chères

Si vous cherchez à thésauriser sur une valeur sûre, misez sur Pink Floyd. The Dark Side of the Moon, The Wall, The Piper at the Gates of Dawn ou encore Pigs on the wing se négocient à plus de 1500 dollars (plus de 1300 euros) l'album.

Autre valeur sûre, les Rolling Stones, mais pas n'importe quel album. Le fameux Sticky Fingers dont la couverture est le fruit d'une collaboration entre Andy Warhol avec John Pasche. Dessus, un homme portant un jean noir moulant et... une vraie braguette pour les vinyles les plus rares et les plus chers.

La star du pop'art contribue bien souvent à donner un surcroit de valeur à un disque déjà populaire. C'est le cas du pressage des années 60 d'un album où se croisent The Velvet Underground la chanteuse Nico appelé L'album à la banane pour sa banane non épluchée en couverture. L'original a été vendu 90 000 euros.

Ces albums décalés quasi introuvables

Etudiez l'histoire des artistes pour peut-être trouver des éditions d'albums retirées un peu trop vite de chez les disquaires. C'est le cas de l'album Yesterday and Today des Beatles dont la valeur est estimée à 85 000 dollars (plus de 75 000 euros). Sorti en 1966, il présente les Beatles avec des poupées décapitées et des morceaux de viande. L'image choque à l'époque et l'album est retiré dans l'attente d'une pochette plus consensuelle

L'album That'll Be the Day/In Spite of All the Danger, des Quarrymen, sorti en 1958 est également une pièce rare. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il est interprété par une petite bande d'inconnus à l'époque nommés John Lennon, Paul McCartney, et George Harrison. La valeur de ce 78 tours? 233 000 dollars (plus de 205 000 euros).

A lire aussi :
o Montres de luxe : quelles sont celles qui vont prendre de la valeur ?
o Des alcools d'excellence à prix d'or

Les Risques en Bourse

Fermer