Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Bonnes résolutions : et si on arrêtait de se torturer l'esprit ?
information fournie par Partenaire17/01/2022 à 15:12
Temps de lecture: 6 min

Bonnes résolutions : et si on arrêtait de se torturer l'esprit ?

Bonnes résolutions : et si on arrêtait de se torturer l'esprit ?

Si comme 85 % à 90 % des français, vous avez vous aussi cédé de bonne grâce, cette année encore, à la sempiternelle tradition des bonnes résolutions, alors cet article est pour vous ! Le temps de ce contenu, nous allons prendre un peu le temps de réfléchir à quelques petites choses de la vie quotidienne vers lesquelles nous pourrions décider de nous incliner, sans trop d'effort, et qui pourraient au final ressembler à ce fameux petit bouquet de « Bonnes résolutions » après lequel on court presque chaque année avant de lâcher l'affaire au bout de quelques semaines, dès février ou mars, non sans un petit pincement au cœur…

I/ La clef de la réussite, avant même de prendre toute résolutions

Avant même de vous proposer ces fameux petits riens que vous aurez le choix de mettre bout à bout, il convient de dire que si vous avez quelque réelle ambition de vraiment vous tenir à vos résolutions, le mieux sera de vous fixer des objectifs.

Des objectifs qui doivent répondre à 4 règles assez simples :

- ils doivent être spécifiques (ne pas partir dans tous les sens est essentiel).
- ils doivent aussi être pertinents et avoir du sens (sans quoi il sera compliqué de maintenir une motivation suffisante sur le long terme).
- ils doivent être quantifiables, mesurables (afin de vraiment chiffrer les progrès, ce qui est très motivant).
- ils doivent être définis dans une chronologie (avoir un début, bien évidemment, mais aussi une fin dans le meilleur des cas).

Une fois que vous avez franchi cette étape, l'étape suivante va être d'entrer dans une forme de routine, d'habitude, en lien avec ces nouvelles résolutions. Le fait de ritualiser une activité permet de l'inscrire dans le quotidien de façon pérenne et la transforme en une sorte de comportement familier, qui s'effectue de lui-même, sans réflexion de pour ou de contre…

Une fois les deux premières étapes franchies, la troisième consiste à parvenir à durer … Pour cela, notre petite astuce va consister, tout simplement, à travailler sur la motivation personnelle, et pour ce faire, quoi de mieux que de travailler sur la récompense dans un premier temps (sur le court terme déjà...), puis sur la projection mentale par la suite (sur le moyen et sur le long terme donc...) ?

Sur le court terme donc, offrez vous des petites récompenses, des petits cadeaux, lorsque vous remplissez un objectif, ce principe dit « de la carotte » est vieux comme le monde et ce n'est pas anodin, il peut  en effet s'avérer absolument décisif et indispensable chez certains, pour parvenir à conserver une dynamique positive.

Sur le moyen et sur le long terme, la projection dont nous parlions plus haut consiste tout simplement à s'imaginer avoir atteint l'objectif. Cette technique permet de se remplir de sentiments positifs et agréables, le cerveau libère alors de la dopamine… Faire ce petit exercice de manière régulière permet de maintenir une motivation de haut niveau, mais il est important de l'appréhender vraiment dans le détail pour que cela porte ses fruits (s'imaginer le décor, le moment, la tenue que l'on porte, les mots prononcés, la posture prise, etc.).

Voilà pour ce qui est de la théorie et des grands préceptes par lesquels uniquement vous parviendrez à prendre et à tenir des résolutions ambitieuses pour 2022 ou même pour les années suivantes !

A présent, comme nous vous le promettions en chapeau d'introduction, voici toute une batterie de « bonnes résolutions » que vous pourriez, en toute simplicité, parvenir à appliquer, sans trop que cela ne vous en coûte au quotidien

II/ Des résolutions simples, mais décisives malgré tout…

C'est volontairement que nous avons décidé de ne pas noyer le lecteur sous un fatras de petites idées qui se complètent ou se chevauchent les unes les autres. De ce fait, il nous a paru intéressant de nous cantonner à des bases simples et empiriques, qui concerneront tout le monde et qui parleront à tout un chacun. Nous nous sommes donc limités à 4 points, que vous pourrez appréhender de manière individuelle, bien entendu, mais que vous pourriez tout aussi bien gérer de concert, à vous de voir si cela vous est rendu possible...

1 - Changer sa façon de consommer la TV et les écrans

De plus en plus de personnes font l'impasse sur la TV à la maison, chose qui était absolument impensable il y a encore 20 ou 30 ans. Cela ne signifie pas pour autant que le temps passé devant les écrans baisse nécessairement chez ces gens, mais ils les consomment différemment (grâce au streaming, au Replay, etc.), ce qui fait qu'ils sont moins passifs devant leurs programmes. Dans un même ordre d'idée, si vous aussi vous avez tendance à passer pas mal de temps devant des émissions voire des films ou des séries anxiogènes, et bien mettez un terme ou un sérieux coup de frein à ce niveau là !
En outre, il faut noter que toutes les études faites sur le sujet démontrent qu'un foyer sans écran TV dans le salon, c'est un foyer qui lit beaucoup plus.

2 - Prenez le temps, tout simplement…

Que diriez-vous de cesser de remplir votre emploi du temps à craquer et de prévoir moins de travail, moins de rendez-vous, moins d'activités chronophage et fastidieuses au cours de vos journées… Réfléchissez un peu et faites un tri, comme ça, à brûle-pourpoint, sans forcément réfléchir, à l'instinct, le plus souvent, cela permet de dégrossir suffisamment… Octroyez-vous au moins deux soirées par semaine pour vous, que vous occuperez à lire, à cuisiner, à flâner, ou à ce que vous voudrez… Plutôt que de manger sur le pouce en vous préparant un plat pré-cuisiné industriel, simplifiez peut-être un peu le menu, mais prenez le temps de le confectionner par vous-même, vous verrez qu'avec le temps, vous ne manquerez pas d'y prendre goût... Tous ces petits moments ajoutés les uns aux autres donneront un peu de sens et de matière à votre vie et vous permettront même de temps en temps, d'avoir l'âme presque aussi légère que celle d'un vacancier sans contrainte !

3 - Faites-vous des petits plaisirs  à l'âme et au corps…

Au quotidien, entre le travail, les enfants, les loisirs et tout le reste, il est vrai que nous accumulons beaucoup de stress et cela s'en ressent sur la santé sur le long terme évidemment, mais aussi dès sur le court terme. Notre conseil est donc très simple : prenez des dispositions pour vous occuper de vous !

Une fois rentré chez vous, posez-vous un moment en écoutant un peu de musique, installez-vous dans une atmosphère agréable, des lumières qui ne vous agressent pas, lisez… Si la journée s'est avérée tout spécialement pénible (ou non d'ailleurs…) prenez un bain bien chaud, prévoyez une petite séance au hammam ou bien un petit massage, un rendez-vous chez le coiffeur, ou bien chez le barbier… Les plaisirs simples sont aussi très souvent ceux par lesquels on recharge les accus avec le plus d'efficacité.

Il est essentiel de savoir prendre soin de soi, car si l'on conserve le moral et que l'on cultive le bien-être, alors on se place dans une meilleure position pour ne pas se faire un monde de la première difficulté et pour franchir celles qui sont véritablement des épreuves…

4 - Faites aussi des petits plaisirs à vos proches et à votre entourage...

Même si les comportements de certains peuvent parfois instiller le doute, l'humain est un animal social par excellence, et les interactions avec ses congénères sont donc extrêmement importantes pour une bonne santé mentale.

Que cela se traduise par une jolie surprise (un repas ou un joli bouquet…) à votre conjoint un soir ou au week-end, afin de renforcer le couple, que cela passe par visiter un ou des amis, voire de la famille afin de simplement prendre des nouvelles et renforcer les liens affectifs qui vous unissent, que ce soit en ayant des attentions toutes particulières vis à vis de vos collègue de travail, peu importe à vrai dire. L'essentiel va être, si l'on peut le dire ainsi, de déplacer le centre de gravité de sa vie, de le désaxer un peu, afin qu'il ne coïncide plus seulement avec sa propre personne, mais avec une ou plusieurs autres. Cela me rappelle un livre pour enfant, que j'ai parcouru jadis et qui disait :

« La gentillesse me rend plus fort et aussi très content, Être gentil avec autrui, c'est s'assurer d'en recevoir également ! »

En conclusion :

Nous en avons terminé avec nos 4 résolutions, simples mais radicales, grâce auxquelles, sans forcément révolutionner votre vie, vous allez vous sentir plus en phase avec vous-même et doté de plus de temps pour vous chaque jour (en dépit du fait, accordons-nous là dessus, que les journées continueront bel et bien de ne durer que 24 heures !). Notre époque est complexe et la crise sanitaire ne facilite pas les choses, si bien qu'il est décisif de garder le moral pour ne pas sombrer, c'est pour cela qu'il ne faut pas sous-estimer ces petits changements, qui ensemble, auront un réel impact positif sur vous, et donc, par ricochet sur tout votre entourage, que ce soient la famille, les amis et les proches !