Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Brexit

Dossier spécial Brexit

Dossier spécial Brexit

Il y a maintenant deux ans, les britanniques choisissaient de tourner le dos à l'Union Européenne à l'issue d'un référendum organisé le 23 juin 2016 par l'ancien Premier ministre David Cameron. 51,9 % des britanniques ont en effet voté en faveur d'une sortie de l'Union, surnommée « Brexit »...

 
dossier spécial
  • Reuters21.08.201919:48

    PARIS, 21 août (Reuters) - Emmanuel Macron a déclaré mercredi qu'il attendait des "clarifications" du Premier ministre britannique, Boris Johnson, sur le Brexit, estimant que l'"esprit de sérieux" devait prévaloir, notamment sur les "fondamentaux" négociés sur la liberté de circulation des personnes. Le successeur de Theresa May sera reçu jeudi à l'Elysée

  • Reuters21.08.201919:15

    BERLIN, 21 août (Reuters) - Le Premier ministre britannique Boris Johnson a redit mercredi qu'il voulait bien un accord de sortie de l'Union européenne mais que la clause sur le "filet de sécurité" ("backstop") entre les deux Irlandes devait être supprimée. Dans une lettre au président du Conseil européen Donald Tusk rendue publique lundi par ses services, le successeur de Theresa May demande une nouvelle fois l'abandon du "backstop", mesure destinée à empêcher le retour d'une frontière physique entre l'Irlande du Nord et la République d'Irlande

  • AOF21.08.201917:17

    (AOF) - La livre britannique est une nouvelle fois sous pression en raison des craintes concernant un retrait du Royaume-Uni de l'Union européenne sans accord cet automne. L'un des points de friction majeur porte sur le « backstop », qui vise à éviter le retour à une frontière physique entre l'Irlande et l'Irlande du Nord

  • Reuters21.08.201916:31
    8

    PARIS (Reuters) - La position de l'Union européenne sur le Brexit ne changera pas, quelle que soit la position américaine, a prévenu mercredi une source à l'Elysée après les déclarations de Boris Johnson sur le "backstop" qui rendent, selon Paris, plus que probable le scénario d'une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne sans accord. Au vu des propos du successeur de Theresa May au 10 Downing Street, "le scénario aujourd'hui qui devient central est celui du no-deal (Brexit sans accord)", a estimé cette source à la veille de la première rencontre entre Emmanuel Macron et le Premier ministre britannique à l'Elysée

  • Reuters21.08.201916:26

    PARIS, 21 août (Reuters) - La position de l'Union européenne sur le Brexit ne changera pas, quelle que soit la position américaine, a prévenu mercredi une source à l'Elysée après les déclarations de Boris Johnson sur le "backstop" qui rendent, selon Paris, plus que probable le scénario d'une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne sans accord. Au vu des propos du successeur de Theresa May au 10 Downing Street, "le scénario aujourd'hui qui devient central est celui du no-deal (Brexit sans accord)", a estimé cette source à la veille de la première rencontre entre Emmanuel Macron et le Premier ministre britannique à l'Elysée

  • Reuters21.08.201914:28

    LEIPZIG, Allemagne, 21 août (Reuters) - Angela Merkel, qui recevra Boris Johnson dans la journée, a promis mercredi de chercher avec lui les moyens de minimiser les conséquences du divorce entre le Royaume-Uni et l'Union européenne. "Je vais parler aujourd'hui avec le Premier ministre britannique, qui me rend visite, des moyens à mettre en oeuvre pour que la sortie britannique de l'Union européenne ait lieu sans heurts, parce que nous devons nous battre pour notre croissance économique", a déclaré la chancelière allemande, lors d'une conférence sur le transport aérien

  • Reuters21.08.201913:56
    1

    LONDRES, 21 août (Reuters) - Le service national de santé britannique aura accès à tout ce dont il a besoin en cas de sortie sans accord de l'Union européenne, a assuré mercredi le ministre chargé de la coordination en vue d'un éventuel "no deal". "Nous sommes certains que le NHS et les pharmacies auront accès à tout ce dont ils ont besoin et le stockage est, à mon avis, contre-productif", a déclaré Michael Gove

  • Reuters21.08.201912:18

    BERLIN, 21 août (Reuters) - Il est improbable que les négociations sur la clause de sauvegarde, pomme de discorde entre le Royaume-Uni et l'Union européenne dans les discussions sur le Brexit, soient rouvertes, a déclaré mercredi le chef de l'Etat allemand. Frank-Walter Steinmeier s'exprimait quelques heures avant une rencontre entre Boris Johnson et la chancelière allemande Angela Merkel au lendemain du rejet par les Européens d'une proposition alternative faite par le Premier ministre britannique pour remplacer le "backstop"

  • Reuters20.08.201918:56

    * La Commission européenne ne voit pas de "solution opérationnelle" dans la proposition de Londres * Sans abandon du "backstop", il n'y aura pas d'accord de retrait, prévient Johnson * Le chef du gouvernement britannique est attendu cette semaine à Berlin puis à Paris (Actualisé avec Boris Johnson § 18-19) par Gabriela Baczynska BRUXELLES, 20 août (Reuters) - Le président du Conseil européen Donald Tusk estime que la proposition présentée lundi par Boris Johnson ne constitue pas "une alternative réaliste" à la clause de sauvegarde telle qu'elle a été approuvée en novembre par les négociateurs britanniques et européens sur le Brexit. Cette clause de sauvegarde ou "backstop" est destinée à éviter en derniers recours le retour à une frontière physique entre l'Irlande du Nord et la République d'Irlande une fois consommé le divorce entre Londres et Bruxelles

  • Reuters20.08.201912:59

    BRUXELLES, 20 août (Reuters) - La clause dite du "backstop" est le seul moyen identifié par Londres et l'Union pour éviter le rétablissement d'une frontière physique entre la République d'Irlande et la province britannique d'Irlande du Nord après le Brexit, a fait savoir mardi la Commission européenne, réagissant à l'alternative proposée par Boris Johnson. Le Premier ministre britannique a écrit à Donald Tusk, président du Conseil européen, pour proposer de remplacer cette clause de sauvegarde par des dispositions alternatives avant la fin de la période de transition

  • France 2420.08.201912:41
    2

    Le Premier ministre britannique Boris Johnson est prêt à sortir son pays de l'UE le 31 octobre avec ou sans accord de divorce. Retards à la frontière, avions et trains : voici les conséquences possibles d'une rupture sans filet

  • Reuters19.08.201922:17

    (Actualisé avec citations de Johnson) LONDRES, 19 août (Reuters) - Le Premier ministre britannique Boris Johnson a écrit au président du Conseil européen Donald Tusk pour proposer de remplacer la clause de sauvegarde (backstop) par l'engagement à mettre en oeuvre des dispositions alternatives d'ici la fin de la période de transition du Brexit. Dans la lettre rendue publique lundi par ses services, Johnson demande une nouvelle fois l'abandon du backstop, mesure destinée à empêcher le retour d'une frontière physique entre l'Irlande du Nord et la République d'Irlande

  • Reuters19.08.201921:48

    LONDRES, 19 août (Reuters) - Le Premier ministre britannique Boris Johnson a écrit au président du Conseil européen Donald Tusk pour proposer de remplacer la clause de sauvegarde (backstop) par l'engagement à mettre en oeuvre des dispositions alternatives d'ici la fin de la période de transition du Brexit. Dans la lettre rendue publique lundi par ses services, Johnson demande une nouvelle fois l'abandon du backstop, mesure destinée à empêcher le retour d'une frontière physique entre l'Irlande du Nord et la République d'Irlande

  • Reuters19.08.201920:29

    LONDRES, 19 août (Reuters) - Le Premier ministre britannique Boris Johnson et son homologue irlandais Leo Varadkar se sont entretenus pendant près d'une heure au téléphone lundi et ont convenu de se rencontrer début septembre à Dublin, a annoncé le gouvernement irlandais. Au cours de cet entretien, les deux chefs de gouvernement ont exprimé leurs positions sur la question du Brexit

  • Reuters19.08.201915:24

    (Actualisé avec Johnson) LONDRES, 19 août (Reuters) - Boris Johnson a invité lundi l'Allemagne et la France à ouvrir la voie à un compromis sur le Brexit, tout en assurant à nouveau que le Royaume-Uni était prêt à quitter l'Union européenne sans accord. "Nous serons prêts à partir le 31 octobre, qu'il y ait accord ou pas", a déclaré à la presse le chef du gouvernement britannique, qui est attendu à Berlin mercredi et à Paris jeudi

  • Reuters19.08.201908:56

    LONDRES, 19 août (Reuters) - Le chef de file du Parti travailliste, Jeremy Corbyn, réunira la semaine prochaine les partis de l'opposition britannique hostiles à un Brexit sans accord pour discuter des moyens de l'empêcher, a annoncé lundi un haut responsable du Labour. "Il les réunira la semaine prochaine et nous pourrons alors débattre de véritables tactiques liées à la stratégie que nous devons mener pour éviter un Brexit sans accord", a déclaré John McDonnell, responsable du parti pour les Finances, au micro de la BBC

  • Reuters18.08.201913:59
    10

    LONDRES (Reuters) - Le Royaume-Uni sera confronté à des pénuries de nourriture, d'essence et de médicaments en cas de sortie de l'Union européenne sans accord, avec des blocages dans les ports et le rétablissement d'une frontière physique en Irlande, selon des documents officiels publiés par le Sunday Times. Le Times souligne que ces prévisions du gouvernement britannique ne présentent pas le scénario du pire, mais bien les répercussions les plus probables d'un Brexit sans accord

  • Reuters18.08.201913:49
    6

    LONDRES (Reuters) - Boris Johnson dira la semaine prochaine à Emmanuel Macron et à Angela Merkel que le parlement britannique n'a pas les moyens de s'opposer à la rupture entre le Royaume-Uni et l'Union européenne, croit savoir le Sunday Telegraph. Un journaliste du Guardian avait annoncé vendredi sur Twitter que le Premier ministre britannique irait rencontrer le président français mardi à Paris et la chancelière allemande le lendemain à Berlin

  • Reuters18.08.201913:10

    (Actualisé avec Michael Gove § 3) LONDRES, 18 août (Reuters) - Le Royaume-Uni sera confronté à des pénuries de nourriture, d'essence et de médicaments en cas de sortie de l'Union européenne sans accord, avec des blocages dans les ports et le rétablissement d'une frontière physique en Irlande, selon des documents officiels publiés par le Sunday Times. Le Times souligne que ces prévisions du gouvernement britannique ne présentent pas le scénario du pire, mais bien les répercussions les plus probables d'un Brexit sans accord

  • Reuters18.08.201901:51

    LONDRES, 18 août (Reuters) - Le Royaume-Uni sera confronté à des pénuries de nourriture, d'essence et de médicaments en cas de sortie de l'Union européenne sans accord, avec des blocages dans les ports et le rétablissement d'une frontière physique en Irlande, selon des documents officiels publiés par le Sunday Times. D'après le Times, les prévisions rassemblées par le gouvernement britannique présentent les répercussions les plus probables d'un Brexit sans accord plutôt que les pires éventualités

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer