Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

« Vous pensez que Boutin est folle. Mais Boutin, elle a été visionnaire ! »
Le Point01/08/2020 à 08:25

Aujourd'hui retirée de la vie politique, l'égérie de la lutte contre le pacs, puis contre le mariage homosexuel, soigne ses rosiers au Croisic sans rien manquer des polémiques actuelles. Adoptée en deuxième lecture à l'Assemblée, l'extension de la PMA, promesse d'Emmanuel Macron pendant la campagne présidentielle, était adoptée cette semaine, dans une certaine indifférence. La présidente d'honneur du Parti chrétien-démocrate, « désolée », a rendu les armes. Et s'inquiète des prochaines étapes, en regardant « le Titanic sombrer. » Entretien.

Le Point : L'Assemblée a voté en deuxième lecture cette semaine l'ouverture de la procréation médicale assistée pour toutes, par 66 voix contre 27. Êtes-vous sonnée ?

Christine Boutin : Non, car je n'en suis pas surprise. J'ai dénoncé cette logique dès les premières lois bioéthiques, en 1994, quand la création d'embryons surnuméraires a été autorisée. Nous sommes alors entrés dans une réflexion qui changeait complètement notre regard sur l'homme et le respect de la vie, et j'ai vu très nettement, à l'époque, ce qui allait se passer : le pacs, le mariage pour tous, la PMA et, demain, la GPA. Tout est lié. En un sens, j'ai été visionnaire !

Comment cela ?

Il était évident qu'en créant ces embryons, en 1994, la question allait rapidement se poser de savoir ce qu'on allait en faire ! Bien sûr, à

... Lire la suite sur LePoint.fr

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • NRN5012
    01 août10:49

    Dès lors que l'on pense au dessus des autres, la police de la pensée est là pour nous rééduquer car nous sommes considérés comme fou; c'est un problème d'hygiène intellectuelle ! Félicitations à madame Boutin beaucoup plus visionnaire que nos pseudo-élites incompétentes dont la vision ne va pas au-delà de leurs intérêts quotidien

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer