Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Union européenne: Ursula von der Leyen obtient le soutien de l'Allemagne pour un second mandat
information fournie par Reuters19/02/2024 à 17:52

Ursula von der Leyen lors de la réunion de la direction de la CDU à Berlin

Ursula von der Leyen lors de la réunion de la direction de la CDU à Berlin

par Andreas Rinke et Riham Alkousaa

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a obtenu lundi le soutien de son parti du CDU allemand, la plaçant en bonne position pour un second mandat à la tête de l'organe exécutif de l'Union européenne (UE).

Les démocrates chrétiens allemands ont apporté leur soutien à Ursula von der Leyen pour qu'elle devienne leur candidate pour la présidence de la Commission, à l'occasion d'une réunion des dirigeants du parti à Berlin, confirmant que l'actuelle titulaire du poste vise un second mandat à Bruxelles.

L'ancienne ministre allemande de la Défense, qui n'avait pas encore officialisé sa candidature, devrait ainsi devenir la candidate du Parti populaire européen (PPE), qui réunit les partis de centre-droite du continent, lors d'un congrès à Bucarest en mars.

"Je prends une décision très réfléchie. Je souhaite briguer un second mandat et je suis très reconnaissante envers la CDU de m'avoir désignée aujourd'hui comme leur tête de liste pour le PPE", a déclaré Ursula von der Leyen, lors d'une conférence de presse.

Première femme à occuper ce poste, Ursula von der Leyen, 65 ans, a affronté la pandémie de COVID-19, le retrait formel du Royaume-Uni à la suite du Brexit et les conséquences de l'invasion russe en Ukraine.

Fidèle soutien de l'Ukraine, elle a joué un rôle majeur dans les sanctions imposées à la Russie, fournissant des dizaines de milliards d'euros d'aide à Kyiv et s'engageant dans l'adhésion ukrainienne à l'UE.

Sa reconduction interviendrait alors que l'Europe cherche à renforcer sa sécurité, avec une Russie qui mène une guerre à ses frontières et l'hypothèse d'un retour de Donald Trump à la Maison blanche.

Les dirigeants des 27 Etats membres doivent désigner le prochain président de la Commission après les élections européennes, prévues du 6 au 9 juin.

Traditionnellement, le futur élu est désigné parmi le parti arrivé en tête lors des élections. Selon les sondages, le PPE jouit d'une large avance et l'actuelle présidente de la Commission bénéficie d'un soutien appuyé de la part des dirigeants de l'UE.

Le mois dernier, le chef des conservateurs allemands au parlement européen, Daniel Caspary, a clairement indiqué qu'il s'attendait à ce qu'Ursula von der Leyen soit nommée par le PPE.

Malgré la progression des partis populistes d'extrême droite, le PPE, le plus vieux groupe au parlement européen, bénéficie d'une large avance dans les sondages d'opinion.

Son principal défi réside dans sa capacité à obtenir une majorité au Parlement européen face à des partis d'extrême droite sceptiques quant à la politique écologique menée par la Commission européenne.

Ursula von der Leyen a dévoilé un "pacte vert" pour l'Europe visant à atteindre la neutralité carbone en 2050 qui a cristallisé les critiques.

Son propre camp, le PPE, a tenté sans grand succès de supprimer certaines propositions environnementales alors que la Commission a rétropédalé sur certaines mesures face à la colère des agriculteurs dans plusieurs pays du bloc européen.

(Reportage d'Andreas Rinke et Riham Alkousaa, Andrew Gray, Kate Abnett et Philip Blenkinsop; version française Zhifan Liu, édité par Blandine Hénault)

44 commentaires

  • 19 février23:30

    jean.coq Tu as raison comme tu dis alors qu'elle etait Ministre de la defense de l'Allemagne elle n'etait pas tres brillante. Mais sachant depuis la fin de la derniere guerre l"allemagne n'avait pas le droit d'avoir une armee, on se demandait ce qu'elle faisait avec une garnison d'equivalent de CRS pour maintenir l'ordre. C'est pourquoi qu'elle n'a aucune experience et que c'est un desastre a l'europe


Signaler le commentaire

Fermer