Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Twitter va labelliser les comptes gouvernementaux et les médias d'Etat
Reuters06/08/2020 à 19:55

TWITTER VA LABELLISER LES COMPTES GOUVERNEMENTAUX ET LES MÉDIAS D'ETAT

par Elizabeth Culliford

(Reuters) - Twitter Inc a annoncé jeudi vouloir labelliser les comptes des entités médiatiques affiliées à un État, des principaux responsables gouvernementaux et d'autres représentants clé.

"Nous pensons que les gens ont le droit de savoir quand un compte médiatique est affilié directement ou indirectement à un acteur étatique", a déclaré le réseau social dans un communiqué publié sur son site. Il cessera également d'amplifier la portée de ces comptes ou de leurs tweets par le biais de ses systèmes de recommandation.

Les comptes de Spoutnik et RT en Russie et de Chine nouvelle font partie des supports d'information qui seront labellisés, selon un porte-parole de Twitter, qui a refusé de donner une liste complète des publications visées.

Les sites d'information susceptibles d'être étiquetés, selon Twitter, sont ceux sur lesquels l'État exerce un contrôle éditorial par le biais de ressources financières ou de pressions politiques, ou un contrôle sur la production et la distribution.

Les médias bénéficiant de subventions publiques, mais jouissant d'une indépendance éditoriale, tels que NPR aux États-Unis ou la BBC au Royaume-Uni, ne seraient pas concernés.

Les comptes de hauts responsables qui sont "la voix officielle de l'État à l'étranger" feront aussi l'objet d'un signalement.

Dans un premier temps, ne seront inclus que les fonctionnaires des pays membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies : la France, la Chine, la Russie, le Royaume-Uni et les États-Unis.

Parmi eux, sont compris les comptes des ministres des Affaires étrangères, des ambassadeurs, des porte-parole officiels et des principaux dirigeants diplomatiques et des entités institutionnelles telles que @WhiteHouse, @StateDept, @Elysee, @10DowningStreet et @KremlinRussia.

Les comptes personnels de chefs d'État en seront exclus car le réseau social estime que le public est au courant de leur existence.

Twitter signalera cependant les comptes de candidats américains qui se présentent à la Chambre des représentants, au Sénat ou poste de gouverneur dans le cadre du cycle électoral de 2020.

Dans une campagne plus vaste contre la désinformation, Twitter a masqué jeudi un message de l'équipe de campagne de Donald Trump relayant une vidéo, extraite d'une interview sur Fox News, dans laquelle le président américain affirme que les enfants sont "quasiment immunisés" contre le coronavirus.

(Version française Kate Entringer)

Valeurs associées

NASDAQ +2.66%
NYSE +7.17%

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • riffraff
    07 août00:18

    Interdire tweeter serait gage de liberté d'expression. Qui sont ces gens qui nous disent ce qui est autorisé à écrire et à penser ?

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer