1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Trop de Français n'ont pas le sens de l'effort, dit Macron
Reuters11/01/2019 à 17:59

TROP DE FRANÇAIS N'ONT PAS LE SENS DE L'EFFORT, DIT MACRON

PARIS (Reuters) - Trop de Français n'ont pas le sens de l'effort, ce qui explique en partie les "troubles" que connaît le pays, a déploré vendredi Emmanuel Macron, sans évoquer directement la crise des "Gilets jaunes".

A la veille d'une nouvelle journée de manifestations, le chef de l'Etat a fait l'éloge du travail en recevant des boulangers à l'Elysée, en soulignant les réformes menées dans ce domaine depuis le début de son quinquennat, notamment sur l'apprentissage, et celle à venir de l'assurance chômage.

"Notre jeunesse a besoin qu'on lui enseigne un métier, des gestes, des savoirs, le sens de l'effort et le sens de cet engagement qui fait qu'on n'a rien dans la vie s'il n'y a pas cet effort", a-t-il déclaré.

"Les troubles que notre société traverse sont aussi parfois dus, liés au fait que beaucoup trop de nos concitoyens pensent qu'on peut obtenir sans que cet effort soit apporté, que parfois on a trop souvent oublié qu'à côté des droits de chacun dans la République (...) il y a des devoirs."

S'il n'y a pas ce sens de l'effort, "notre pays ne pourra jamais pleinement recouvrer sa force, sa cohésion", a-t-il poursuivi.

(Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse)

80 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • qleraz
    12 janvier11:30

    on n'est pas citoyen quand on ne paye pas l'impôt sur ses revenus quels qu'ils soient, allocs comprises.On va peut-être y arriver grâce au PAS ...

    Signaler un abus

  • qleraz
    12 janvier11:28

    passamo2 impôts : il n'y a pas d'effet de seuil au changement de tranche, c'est vérifiable ! la linéarité de la courbe d'imposition avec l'origine et l'extrémité actuelles reviendrait à matraques les les tranches les plus basses et moyennes aisément vérifiable encore.

    Signaler un abus

  • qleraz
    12 janvier11:18

    CAS49 "Nous devons respecter le Président de La République." c'est bien ce gugusse qui a commencé à insulter les français non ? alors le respect cela se mérite. "Mais les nouveaux salariés étaient payés sur une base de 35 Heures" c'est là VOTRE erreur les nouveaux salariés n'ont pas été payés au prorata des 35/39èmes mais au niveau de salaire de leur position; par contre ils n'ont pas bénéficié de l'ancienneté dans le poste ce qui aurait été une injustice.

    Signaler un abus

  • jean.e1
    12 janvier11:15

    il est gonflé faudrait l envoyer chez un psy celui la

    Signaler un abus

  • CAS49
    12 janvier09:48

    J'ai l'impression sur ce forum que nous travaillons ou avons travaillé beaucoup. Alors si nous voulons plus de pouvoir d'achat et confirmer l'effort des français il faut revenir aux 39 heures ou aux 40 heures payées. Car il faut se souvenir que le jour du passage à 35 heures ceux qui avaient un salaire de 40 heures on conservé ce salaire. Mais les nouveaux salariés étaient payés sur une base de 35 Heures c'est là l'erreur.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer