Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Transfert d'argent vers l'Afrique : un marché porteur
Le Point21/12/2019 à 09:14

Bien que les transferts de fonds de la diaspora constituent une source de revenus essentielle pour des millions de familles en Afrique, la manne reste très peu exploitée par le secteur financier. C'est le paradoxe souligné par une l'étude sur le sujet du cabinet international de conseil Microsave Consulting. Pour ses experts, les services financiers des pays concernés ? banques, opérateurs de téléphonie mobile et institutions de microfinance ? n'ont pas encore adapté leurs pratiques à ces familles et à leurs besoins. Encore aujourd'hui, ce sont avant tout les géants du secteur des transferts d'argent qui s'octroient la plus grosse part du gâteau, en pratiquant, souvent, des tarifs élevés. Le marché, immense, reste encore à conquérir. Et pourtant le potentiel est d'envergure : cette année, la Banque mondiale estime à 48 milliards de dollars les envois de fonds à destination du continent, soit 2 milliards de plus que l'année précédente, et trois de moins qu'en 2020.Potentiel immenseDans certains pays, c'est plus que le montant de l'aide au développement. En 2017, d'après l'African Institute of Remittances (AIR), les transferts de fonds de la diaspora africaine ont atteint 65 milliards de dollars. Soit plus du double de l'aide publique au développement des bailleurs de l'Afrique, à 29 milliards. Surtout, au-delà des chiffres, cet argent est devenu indispensable à la vie quotidienne de millions d'Africains. Dans certains pays du continent,...

Lire la suite sur LePoint.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • heimdal
    21 décembre11:17

    Quand un géant genre Apple ou Visa va s'y intéresser ,ils peuvent tous mettre la clé sous la porte

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer