1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Pourquoi Gilbert Collard s'est mis toute la Bretagne à dos
Le Point02/01/2017 à 10:50

Les Bretons, il ne faut pas les chauffer ! Gilbert Collard s'en est attiré les foudres cette semaine avec une déclaration à l'emporte-pièce. Au micro d'Europe 1 mardi 27 décembre, le député du Gard proche du Front national réagissait au début d'inversion de la courbe du chômage. Cette dernière se confirme enfin avec la baisse du nombre d'inscrits à Pôle emploi sans aucune activité en novembre pour le troisième mois consécutif, une première en France depuis la crise de 2008. Une embellie que Gilbert Collard a qualifiée de « supercherie » et d'« escroquerie ». Pour argumenter son scepticisme, il s'est ainsi ému que l'on propose aux chômeurs « des stages de crêpier et d'hypnotiseur », citant Le

Canard enchaîné.

« On se rend compte que vraiment ce sont d'un côté de faux emplois qui sont créés et de l'autre des emplois d'État », a poursuivi l'avocat marseillais. Selon lui, ce n'est pas honteux de travailler dans une crêperie, mais les formations proposées « n'offrent pas forcément un travail, un emploi pérenne ». Des propos qui ont soufflé un vent de colère sur la Bretagne. Les crêpiers, plus particulièrement, sont montés au créneau pour défendre leur profession.

5 000 établissements en France

« La crêperie en Bretagne, c'est plus de 1 800 établissements de restauration. Et plus de 5 000 en France. Des milliers de personnes vivent dignement...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer