Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Macron et Johnson ont eu un vif échange sur l'Irlande du Nord
information fournie par Reuters13/06/2021 à 11:52

MACRON ET JOHNSON ONT EU UN VIF ÉCHANGE SUR L'IRLANDE DU NORD

MACRON ET JOHNSON ONT EU UN VIF ÉCHANGE SUR L'IRLANDE DU NORD

CARBIS BAY, Angleterre (Reuters) - Emmanuel Macron a eu un vif échange avec Boris Johnson au sujet de la géographie du Royaume-Uni dans le contexte du Brexit lorsque les deux dirigeants ont abordé les problèmes commerciaux liés à l'Irlande du Nord lors de leur entretien bilatéral samedi en marge du G7.

D'après le journal The Daily Telegraph, le président français a provoqué la colère du Premier ministre britannique en laissant entendre que l'Irlande du Nord ne faisait pas pleinement partie du Royaume-Uni.

Selon le quotidien britannique, Boris Johnson a demandé à Emmanuel Macron ce qu'il penserait s'il n'était pas possible d'expédier librement des saucisses de Toulouse vers Paris, en référence aux contrôles censés être établis en mer d'Irlande sur certaines marchandises, notamment les saucisses, envoyées de Grande-Bretagne en Irlande du Nord.

Le président français a alors répondu que la comparaison n'était pas bonne, Toulouse et Paris faisant partie d'un même pays, ce à quoi le chef du gouvernement britannique a répliqué, frappé par ces propos, qu'il en allait de même pour l'Irlande du Nord, selon le Daily Telegraph.

"Ce que le président a dit, c'est que Toulouse et Paris étaient sur une unité de territoire géographique, l'Irlande du Nord est sur une île", a déclaré l'Elysée dimanche.

"Le président voulait souligner que la situation était bien différente et qu'il n'était pas convenable de tenir ce genre de comparaison", a ajouté la présidence française.

"Il a rappelé que la sortie du Royaume-Uni de l'UE avait été une décision britannique et qu'il fallait maintenant tenir la parole donnée. Le président a ensuite orienté la conversation sur les sujets clefs de ce G7."

Le ministre britannique des Affaires étrangères a pour sa part reproché dimanche à "diverses personnalités européennes" de considérer l'Irlande du Nord comme un pays distinct du Royaume-Uni.

"Diverses personnalités européennes ici à Carbis Bay, mais honnêtement depuis des mois maintenant et des années, caractérisent l'Irlande du Nord comme une sorte de pays distinct et c'est faux. C'est une incapacité à comprendre les faits", a dit Dominic Raab à la BBC.

(Michel Rose; version française Bertrand Boucey)

3 commentaires

  • 13 juin19:17

    je pense que la Corse est italienne ... Draghi est d'accord