Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Liban: La démission de Adib, "trahison collective", dit l'entourage de Macron
Reuters26/09/2020 à 14:13

LIBAN: LA DÉMISSION DE ADIB, "TRAHISON COLLECTIVE", DIT L'ENTOURAGE DE MACRON

LIBAN: LA DÉMISSION DE ADIB, "TRAHISON COLLECTIVE", DIT L'ENTOURAGE DE MACRON

PARIS (Reuters) - La démission du Premier ministre libanais désigné Mustapha Adib constitue une "trahison collective des partis libanais" mais la France restera aux côtés du pays pour l'aider à sortir de la crise qu'il traverse, a-t-on déclaré samedi dans l'entourage d'Emmanuel Macron.

Mustapha Adib a démissionné samedi après avoir échoué à former un nouveau gouvernement, une décision qui constitue un revers dans la mise en oeuvre du plan porté par la France pour redresser le Liban.

"C'est une trahison collective des partis libanais", a-t-on déclaré dans l'entourage d'Emmanuel Macron.

"Il est indispensable d'avoir un gouvernement capable de recevoir l'aide internationale, donc la France ne lâchera pas le Liban", a-t-on ajouté, précisant que le président français s'exprimerait "le moment venu".

(Michel Rose et Benjamin Mallet)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer