Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le président turc prend encore Emmanuel Macron pour cible sur l'islam
Reuters25/10/2020 à 16:05

LE PRÉSIDENT TURC PREND ENCORE EMMANUEL MACRON POUR CIBLE SUR L'ISLAM

LE PRÉSIDENT TURC PREND ENCORE EMMANUEL MACRON POUR CIBLE SUR L'ISLAM

ISTANBUL (Reuters) - Le président turc Recep Tayyip Erdogan a une nouvelle fois pris pour cible dimanche à son homologue français en déclarant qu'Emmanuel Macron s'était "égaré" en raison de ses positions envers les musulmans et l'islam.

Samedi, lors d'une congrès de son parti dans le centre de la Turquie, Recep Tayyip Erdogan s'en était déjà pris au président français en affirmant qu'Emmanuel Macron avait besoin de soigner sa santé "mentale", des propos qui ont poussé la France à rappeler pour consultation son ambassadeur à Ankara.

"Le responsable de la France s'est égaré. Il parle d'Erdogan toute la journée. Regardez-vous d'abord et regardez où vous allez. J'ai dit hier à Kayseri, c'est un cas et il doit vraiment être examiné", a déclaré le président turc lors d'un discours télévisé.

Emmanuel Macron et son gouvernement se sont attelés en octobre à combattre le "séparatisme islamiste" au sein de la communauté musulmane en France.

Recep Tayyip Erdogan avait déjà condamné début octobre les propos d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste", qu'il avait qualifiés de "provocation" en dénonçant "l'impertinence" de son homologue français.

La France a depuis été secouée par la décapitation du professeur d'histoire Samuel Paty par un militant islamiste qui avait montré des caricatures du prophète Mahomet lors d'un cours sur la liberté d'expression.

L'Elysée a jugé inadmissibles les propos tenus samedi par Recep Tayyip Erdogan.

"Ce comportement est inadmissible, a fortiori de la part d'un pays allié", a souligné Jean-Yves Le Drian, le ministre français des Affaires étrangères, dans un communiqué.

Le Quai d'Orsay a aussi indiqué que l'ambassadeur français en Turquie serait dès ce dimanche à Paris pour consultation.

(Daren Butler, version française Matthieu Protard)

10 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M1765517
    26 octobre08:59

    UN CHARLES dans le bosphore et erdo fera courbette !

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer