Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le président Iranien accuse Washington de "sauvagerie"
Reuters26/09/2020 à 12:46

LE PRÉSIDENT IRANIEN ACCUSE WASHINGTON DE "SAUVAGERIE"

LE PRÉSIDENT IRANIEN ACCUSE WASHINGTON DE "SAUVAGERIE"

(Reuters) - Le président iranien Hassan Rohani a accusé samedi les États-Unis de "sauvagerie" après que Washington a imposé de nouvelles sanctions à Téhéran et a déclaré que les Iraniens devraient diriger leur colère contre la Maison Blanche.

"Les Américains ont infligé des dizaines de millions de dollars de dégâts à l'Iran", a déclaré Hassan Rohani dans une intervention télévisée, la voix tremblante de colère. "Nous n'avons pas une telle ampleur de sauvagerie (...) Les malédictions et la haine du peuple iranien doivent être dirigées contre la Maison Blanche."

Les tensions entre Washington et Téhéran se sont aggravées depuis que le président américain Donald Trump s'est retiré unilatéralement en 2018 de l'accord nucléaire iranien conclu par son prédécesseur et a commencé à réimposer des sanctions qui avaient été assouplies en vertu de l'accord.

Washington a imposé lundi de nouvelles sanctions au ministère iranien de la Défense et à d'autres personnes impliquées dans son programme nucléaire et d'armement pour soutenir l'affirmation américaine selon laquelle toutes les sanctions de l'ONU contre Téhéran sont désormais rétablies.

Jeudi, les Etats-Unis ont également placé sur une liste noire plusieurs responsables et entités iraniens pour des violations flagrantes des droits de l'homme, notamment en imposant des sanctions à un juge accusé d'être impliqué dans l'affaire d'un lutteur iranien condamné à mort.

(Shahrzad Faramarzi, version française Benjamin Mallet)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer