Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'OIAC dit avoir été sollicitée par l'Allemagne dans l'enquête sur Navalny
Reuters17/09/2020 à 10:49

L'OIAC DIT AVOIR ÉTÉ SOLLICITÉE PAR L'ALLEMAGNE DANS L'ENQUÊTE SUR NAVALNY

AMSTERDAM (Reuters) - L'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) a annoncé jeudi avoir été sollicitée par l'Allemagne pour enquêter sur l'empoisonnement présumé de l'opposant russe Alexeï Navalny.

"Le secrétariat technique de l'OIAC a reçu de la République fédérale d'Allemagne une demande d'assistance technique", dit-elle dans un communiqué. Des experts de l'agence "ont prélevé des échantillons biomédicaux sur M. Navalny pour analyse par les laboratoires désignés par l'OIAC", ajoute l'agence.

Berlin dit avoir la preuve que l'opposant à Vladimir Poutine a été empoisonné le 20 août à l'aide d'une substance neurotoxique de type Novitchok.

(Anthony Deutsch, version française Bertrand Boucey et Jean-Philippe Lefief)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer