1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'extrême droite suisse caricature ses adversaires en vers de terre
Le Point31/08/2019 à 14:25

L'Union démocratique du centre (UDC), la formation la plus à droite de l'échiquier politique suisse, et la plus puissante (près de 30 % des suffrages) n'a jamais aussi mal porté son nom. Habituellement sur ses affiches électorales, elle s'en prenait aux étrangers. Des moutons blancs chassant d'un pré un mouton noir, des minarets prenant la forme de missiles. Ou encore des slogans « trash » : « Tu niques la Suisse ? Tu gicles ! » Cette fois, pour les élections fédérales d'octobre prochain, l'affiche présentée par l'UDC représente une belle pomme rouge dévorée par cinq vers de terre.Quatre lombrics décorés des couleurs des autres formations politiques, les libéraux-radicaux, les démocrates-chrétiens, les socialistes et les Verts. Le cinquième ver est censé représenter l'Union européenne. « La gauche et ses complices minent les forces et les vertus de la Suisse en tentant de pousser notre pays dans l'Union européenne [?] Pour empêcher cela, il vaut mieux voter UDC ! » affirme le parti d'extrême droite. Une déclaration d'autant plus surprenante que la Suisse n'est plus candidate pour rejoindre Bruxelles, et qu'aucune formation politique ne réclame l'adhésion à l'UE.« Des vers pour notre pomme ? » De plus, l'UDC se permet de caricaturer en parasites ses partenaires au niveau du Conseil fédéral (gouvernement fédéral) et des conseils d'État (gouvernements cantonaux). Cette année, la présidence du Conseil fédéral est...

Lire la suite sur LePoint.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • qleraz
    31 août17:13

    Des photos ou des dessins !

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer