Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Hausse du Smic, abrogation des réformes, indexation des salaires... Ukraine: les premières mesures du programme du "Nouveau Front Populaire"
information fournie par Boursorama avec Media Services 14/06/2024 à 11:58

L'accord fait l'impasse sur des points de désaccord persistants comme le nucléaire ou l'OTAN, ont reconnu plusieurs responsables politiques de gauche.

Des manifestants à Paris, le 10 juin 2024. ( AFP / GEOFFROY VAN DER HASSELT )

Des manifestants à Paris, le 10 juin 2024. ( AFP / GEOFFROY VAN DER HASSELT )

La gauche unie sous la bannière du "Nouveau Front Populaire" a dévoilé vendredi 14 juin les premières mesures de leur programme qui doit être présenté officiellement dans la matinée. Parmi les mesures mises en avant : indexation des salaires sur l'inflation, hausse du Smic ou encore abrogation des réformes de l'assurance chômage et des retraites.

"La toute première mesure, je pense que c'est l'abrogation de cette réforme de l'assurance chômage ", a déclaré le député LFI sortant Éric Coquerel sur RMC . Le gouvernement prévoit en effet de durcir d'ici au 1er juillet les règles d'indemnisation des demandeurs d'emploi, ce qui "peut emmener vers la pauvreté encore plus de gens dans ce pays", a estimé l'élu.

Même sort promis à la réforme des retraites, qui a porté l'âge légal de départ à 64 ans. Dans le programme de la gauche, "il y aura écrit à la fois l'abrogation de la réforme des retraites et le retour à la retraite à 60 ans" , a affirmé le porte-parole du parti communiste, Ian Brossat, sur Public Sénat .

Autre proposition : l'indexation des salaires, mais aussi des pensions de retraite , sur l'inflation, ce qui "sera très bon pour le pouvoir d'achat", a souligné Ian Brossat.

Impasse sur des désaccords

Le programme commun de la gauche prévoit aussi de "bloquer les prix des produits de première nécessité" , a indiqué l'eurodéputée LFI Manon Aubry sur franceinfo .

Le texte affirmera par ailleurs "un soutien indéfectible à la résistance ukrainienne , a-t-elle assuré. Avec cependant "des lignes rouges, notamment sur l'intervention militaire de troupes françaises au sol", a précisé Manuel Bompard sur RTL .

Sur le sujet sensible du conflit entre Israël et le Hamas, "nous nous sommes accordés pour défendre ensemble la reconnaissance de l'État de Palestine, des sanctions contre le gouvernement de (Benjamin) Netanyahu" , ainsi qu'un "embargo sur les armes" vendues à Israël.

Le texte doit aussi condamner les "massacres terroristes" commis par le Hamas le 7 octobre, et réclamer "la libération de tous les otages", a indiqué la députée LFI sortante Clémentine Autain sur Sud Radio .

L'accord fait en revanche l'impasse sur des points de désaccord persistants comme le nucléaire ou l'OTAN, ont reconnu plusieurs de ces responsables politiques, invités dans les matinales radio et télé.

Le programme, qui comprendra 150 mesures selon Manuel Bompard, sera présenté par les chefs des quatre principaux partis (LFI, PS, EELV, PCF) lors d'une conférence de presse prévue à 11H30 à Paris.

15 commentaires

  • 14 juin 13:25

    ce n'est plus de la démagogie, c'est de l'irresponsabilité!!
    on attend le chiffrage des économistes, de ceux qui ont chiffré celui du RN .... pour le coup c'est beaucoup plus de 100 milliards et la faillite assurée


Signaler le commentaire

Fermer